On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Lampe anti-agressions : une idée pas toujours lumineuse

Personne n'est à l'abri d'une mauvaise rencontre. Si vous cherchez l'arme absolue, mais légale pour vous défendre en cas d'agression, vous tomberez peut-être sur une idée apparemment lumineuse : la Mixxar Q 250, la lampe de poche anti-agression, annoncée de façon, justement, assez agressive sur le web.

Que la lumière soit !

L'idée : vous la dirigez vers les yeux de votre agresseur, il est aveuglé, ça vous donne le temps de vous enfuir. En plus, qualité militaire (même si on suppose que les militaires ne s'enfuient pas face à un attaquant...)

Cher ou pas ?

La lampe coûte une cinquantaine d'euros. Notez, certains sites proposent la même, sous un autre nom, nettement moins cher : entre deux et quatre euros.

A première vue, la Mixxar a l'air puissante. mais je l'emmène chez Mike Halleux un vendeur de matériel destiné aux forces de sécurité : " La lampe puissante de petit gabarit est pour moi le moyen idéal, du moins en Belgique, pour se défendre d'une agression. Il n'y a aucun danger de létalité : vous serez juste aveuglé et décontenancé." Nous dit-il.

Sans danger... Ou presque

Sans danger, à condition de ne pas utiliser la fonction stroboscopique sur un épileptique : ça risque de provoquer une crise. Le plus dur, évidemment, sera de demander à votre agresseur s'il est épileptique.

Question de puissance

Si Mike est positif sur le principe, la Mixxar le laisse plus que dubitatif : "Pour ma part, si je devais vendre ce produit en magasin, je ne la vendrais certainement pas comme lampe anti agression car elle n'est pas assez puissante"

Préférez un agresseur borgne...

Effectivement, quand on fait le test, on constate que, quand le rayon lumineux est large, il n'aveugle personne. Et, quand on resserre le rayon, il est plus fort mais sa taille est tellement réduite qu'il n'aveugle qu'un oeil à la fois. Mais, en cas d'attaque nocturne, la puissance sera suffisante pour aveugler son agresseur, non ? "Il est vrai que la nuit, les pupilles sont dilatées. Du coup, l'impact va être un petit peu plus fort. Mais je pense réellement qu'il ne suffira pas à écarter quelqu'un de déterminé."

Un jouet ?

Mike, pour sa part, préfère du matériel plus costaud. Et plus cher, puisque ses lampes anti-agression commencent autour des 80 euros. Mais leur rayon lumineux avale littéralement celui de la Mixxar Q 250.

Et sa conclusion est sans appel : " Il faut savoir ce qu'on veut. On veut une lampe anti-agression qui fonctionne et qui est durable ou un jouet ? "

Opinion confirmée par un monsieur interrogé en rue : quand on lui braque la Mixxar dans les yeux, il ne cligne même pas : " C'est une lampe de poche, quoi..."

Quant à une jeune fille, si elle se dit tentée au départ, elle se rend vite compte que, en cas d'agression, si elle doit chercher sa lampe au fond de son sac, elle risque de ne pas la retrouver à temps...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK