On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La viande de gibier : il existe un étiquetage précis

Une question qui revient souvent en matière de gibier est celle des origines : a-t-il toujours bien été tiré par un chasseur de nos contrées, dans le respect des traditions ? En effet, ce n’est ni toujours très clair, ni toujours très romantique. Pour comprendre comment ça se passe de par chez nous, On n'est pas des pigeons s'est rendu à une journée de chasse à Lignières, sur la commune de Marche-en-Famenne. Il s'agit d'une petite chasse familiale, qui compte ce jour là neuf chasseurs et quatre rabatteurs.

Un prélèvement qui respecte la réglementation

Une chevrette est poursuivie par les chiens, mais elle ne pourra pas être tirée. C’est la consigne du jour, les femelles chevreuil ont trop souffert le printemps dernier. Elles ne sont plus assez nombreuses sur le territoire, l’instruction est donnée de ne pas les prélever.

Changement de gibier, les chiens s'animent. ils ont levé un sanglier, s'en suivent des coups de feu. Un mâle de belle taille a été abattu. Cette bête ne sera pas vendue, les chasseurs la garderont pour leur propre consommation. Avec la viande, les chasseurs feront des jambons ou encore des saucisses séchées. Mais ils auraient légalement la possibilité de la vendre à un atelier agréé.

Ateliers agréés et étiquetages, l'arrière boutique de la vente de gibiers

Condroz Gibier est un atelier agréé reconnu de la région. Pour la livraison du jour ils recevront 80 bêtes : des chevreuils, des sangliers, des cervidés. Tout un panel de viandes qui sont destinées aux consommateurs.

Ces animaux proviennent de forêts de chasses avoisinantes dans un rayon de 80 kilomètres. Dès son arrivée, la viande est soumise à un contrôle vétérinaire. Ce qui l'atteste c'est un bracelet qui est attribué après l'examen sanitaire.

Au fil des années, Condroz Gibier a développé un label qui garantit la provenance de l'animal. Pour l'étiquetage, tout le monde n'est pas aussi précis que cet atelier. Pour le consommateur, la provenance du pays d'origine du gibier n'est pas toujours donnée, l'origine "Europe" étant parfois le seul critère géographique énoncé.

Reste aujourd'hui au consommateur d'être à l'affût, de poser les bonnes questions, ou à défaut de lire attentivement l'étiquetage lors de son achat, quant à l’origine précise du gibier.

 

L'article original est à lire sur RTBF INFO...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK