On n'est pas des pigeons

Plus d'infos

L'ultra-haute définition (la 4K) est encore très peu proposée...

A l'aube du troisième millénaire, le monde de la télévision connaissait une révolution jamais vue depuis l'apparition de la couleur : l'écran plat débarquait dans nos foyers, renvoyant à la casse des millions de téléviseurs à tubes cathodiques devenus obsolètes. Avec ces nouvelles technologies, à plasma d'abord, puis à LCD, LED et OLED ensuite, la qualité d'image n'a cessé de s'améliorer, obligeant les producteurs de contenu à proposer un format de meilleure définition. 

Si l'arrivée de l'ultra-haute définition, la 4K, n'a pas encore bouleversé le téléspectateur, c'est simplement parce que le contenu disponible dans cette qualité d'image (quatre fois supérieure à la HD) reste pour l'instant marginal.

Des chaines toujours en ... SD !

A l'heure où l'on vend majoritairement des téléviseurs en ultra-haute définition, on ne peut qu'être surpris que certaines chaines soient toujours diffusées en définition standard (SD), c'est à dire un format vingt fois moins qualitatif! C'est le cas par exemple de France 3 alors que sa grande sœur France 2 est bel et bien en HD.

Pourtant, France 3 dispose de son signal Haute Définition. Le fait de ne pas le proposer aux clients belges est un choix des distributeurs. Pour certains, la justification est avant tout financière car les télé-distributeurs payent des droits au producteur de contenus. Et diffuser une chaine HD coûte plus cher que la même en SD. Alors, quand il faut choisir, on analyse les types d'émissions proposées ainsi que le public qui les regarde. Et France 3 n'a pas la réputation d'une chaine avant-gardiste ...

Mais au-delà de l'aspect purement financier, il est aussi question de limitations techniques. Chez VOO, on attend avec impatience la suppression des canaux analogiques qui transitent toujours par le câble afin de créer de la place pour plus de chaines digitales. On travaille aussi d'arrache-pied afin de développer les nouveaux décodeurs, comme c'est le cas chez le concurrent Proximus, qui devrait lancer sa nouvelle version en fin d'année ou en début d'année prochaine.

Et la 4K alors ?

Si certains caméscopes et smartphones permettent de filmer en ultra-haute définition, ce n'est pas encore le cas du matériel professionnel. La technologie est disponible mais le renouvellement du parc existant est une opération financière et technique extrêmement importante. En plus des centaines de caméras de reportage, il faut investir dans des programmes de montage et, surtout, de stockage de ces images gourmandes en données numériques. Regarder un JT en UHD n'est donc pas encore pour demain.

Mais la demande se fait de plus en plus pressante pour les documentaires et les films. C'est là où le possesseur d'un téléviseur 4K souhaite exploiter pleinement les capacités de son appareil. Et pour l'instant, le choix n'est pas très vaste, surtout comparé à ce que proposent les diffuseurs de contenu au Japon. Dans ce haut lieu de la technologie, on vend dès à présent des téléviseurs ... 8K ! Chez nous, les amateurs doivent pour l'instant se contenter d'un seul signal UHD chez VOO, et d'aucun chez Proximus. Même Netflix, qui propose du contenu 4K, ne peut être pleinement exploité que par internet. Le câble ou la ligne téléphonique combiné aux décodeurs ne permet pour l'instant pas de profiter de cette offre.

Mais dans un avenir proche, nul doute que les progrès en compression d'image disponible dans les nouveaux décodeurs permettront, si pas la généralisation des programmes en UHD, au moins d'offrir un peu plus de choix, ne fût-ce que pour les films et émissions à la demande. Et donc payants!

Pour s'y retrouver

Pixel : issu de l'anglais Picture Element (élément d'image). C'est l'unité de base pour mesurer la définition d'une image. C'est en gros un "point lumineux"

SD : définition standard de 720 X 576 pixels, soit 414 720 pixels sur la surface de l'écran, quelle que soit sa taille.

HD : haute définition de 1 920 X 1 080 pixels (2 073 600 pixels)

UHD : ultra haute définition de 3 840 X 2 160 pixels (8 294 400 pixels). Egalement appelé 4K car est quatre fois plus détaillé que la HD. En théorie, la 4K est appliquée au format cinéma et comporte encore un peu plus de pixels (4096 X 2160). L'usage a fait qu'on utilise le terme 4K aussi pour les téléviseurs UHD.

 

L'article original est à lire sur RTBF INFO...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK