On n'est pas des pigeons

Plus d'infos

L'importance du dépistage du cancer du colon!

À quoi ressemble vos intestins ? Vous ne préférez pas le savoir ? C’est peut-être là le problème !

Chaque année, 7.500 nouveaux cas de cancer colorectal sont détectés par an en Belgique. C’est d'ailleurs le cancer digestif le plus fréquent, c’est le 2ème cancer le plus tueur chez les hommes, derrière le cancer du poumon. Chez la femme, il arrive en 3ème position derrière le cancer du sein et le cancer du poumon. Un cancer très grave puisque 40 à 50% des personnes atteintes en décèdent endéans les 5 ans.

Pourquoi se faire dépister ?

Si on le fait dépister assez tôt, le cancer colorectal est évitable. Et donc pour sensibiliser les Belges à ce dépistage, les cliniques Saint-Luc de Woluwe-Saint-Lambert ont reconstitué un intestin géant, dans lequel vous pourrez entrer. Pour en parler, les pigeons ont contacté Marie-Noëlle Rasson, organisatrice de l’événement et le Professeur Vandeneynde, professeur en oncologie à l’UCL Saint Luc

Que va-t-on pouvoir voir au cours de cette visite et quel est le but de cette reconstitution ?

Marie-Noëlle Rasson: "Le but est de sensibiliser de manière ludique et pédagogique sur un sujet qui n'est pas évident, celui du cancer de l'intestin. En pénétrant dans cet intestin géant, on voit comment fonctionne l'intestin et ce que l'on peut faire pour éviter ce cancer. Avoir un style de vie sain, faire du sport et éviter de fumer sont les trois conseils principaux. On découvre l'apparition de polypes, ensuite le développement de cette tumeur et la fin de la visite se concentre sur le dépistage. Le dépistage est simple, indolore et facile à réaliser chez soi. Il faut le faire entre 50 et 74 ans."

Le dépistage, c’est capital ?

Professeur Vandeneynde: "Le cancer n’apparaît pas du jour au lendemain, on considère qu'il faut plusieurs années pour qu'un polype se transforme en cancer. Le dépistage est capital pour deux raisons, cela permet de couper cette séquence "vicieuse" qu'est la transformation d'un polype en cancer. La coloscopie permet de le dépister et de le traiter en même temps."

À partir de quel âge peut-on le dépister ?

Professeur Vandeneynde: "Cela dépend du niveau de risque du patient. Pour une personne qui est à risque moyen, qui n'a pas d'histoire personnelle ou familiale, le dépistage peut commencer à l'âge de 50 ans. Le dépistage réduit de plus de 30% le taux de mortalité."

Le côlon géant sera présent sur certains des événements Relais pour la Vie, notamment à Bruxelles, le 15 octobre prochain. Plus d'infos http://www.cancer.be/d-pistage/un-c-lon-g-ant-pour-sensibiliser

 

L'article original est à lire sur RTBF INFO...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK