On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

L'automne est la période idéale pour consommer des poires

La poire, c'est un aliment très intéressant et c'est l'un des fruits les plus prisés. Pourtant, elle a parfois une connotation péjorative ("prendre quelqu'un pour une poire" ou encore "être une bonne poire"). Mais au niveau alimentation, qu'en est-il réellement? Robert Rémy a donné quelques informations sur le sujet. 

Il déclare notamment qu'on ne le sait pas toujours, même si la période de consommation est brève, mais la poire est en effet très prisée. Il existe de nombreuses variétés de poires, même si l'on n'en retrouve que quelques-unes dans nos rayons. On retrouve principalement deux catégories de poires : les poires de table, autrement dit les poires à croquer, et les poires à cuire. Au niveau mondial, on en produit plus ou moins vingt millions de tonnes par an. Les principaux pays producteurs sont la Chine, les Etats-Unis et l'Italie. Mais chez nous aussi on en produit, ce n'est pas une affaire confidentielle, même si cette année ce n'est pas vraiment la gloire à cause des gelées printanières qui ont fait pas mal de dégâts. Mais en moyenne, on en produit 300 000 tonnes chez nous. La production est surtout limitée au Limbourg et à la province de Liège.

L'automne est la période idéale pour consommer des poires, et surtout des poires belges. Lorsqu'on parle de poires belges, on parle surtout des poires à croquer. La numéro un, c'est la Conférence. Cette sorte représente 3/4 de la production belge en poires, c'est une poire à la chair très sucrée et qui se conserve très bien. Ensuite, il y a la Doyenné, qui est beaucoup plus dodue et jaunâtre d'aspect extérieur, mais qui est malheureusement de conservation plus limitée. On trouve aussi la Durondeau, qui est une poire de couleur doré mais beaucoup plus acide, et qui malheureusement se conserve très mal.

Mais comment choisir de bonnes poires ?

Lorsque vous achetez des poires, quelques signes visuels vont vous aider à choisir une bonne poire : 

  • Avoir une queue intacte
  • Avoir une partie élancée ni trop fine, ni trop longue
  • Avoir une peau lisse et sans taches

Sachez également que c'est en automne qu'elles sont les moins chères ! Niveau conservation, la poire est un piège à odeurs. Ne la conservez donc pas près d'aliments trop odorants ! De plus, les poires sont généralement cueillies vertes, car elles mûrissent mal sur l'arbre. Elles sont donc conservées dans un endroit frais pour mûrir. Si vous les achetez mûres, il faudra les manger très rapidement car généralement elles pourrissent très vite. Par contre, si vous les achetez vertes, vous pouvez les laisser mûrir à température ambiante. Et si vous voulez accélérer ce petit mûrissement, vous mettez les poires dans un sac en papier avec une banane mûre ou une pomme. Vous allez ainsi augmenter la production d'éthylène et le mûrissement de votre poire va être accéléré.

L'article original est à lire sur RTBF INFO...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK