On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Importer une voiture des Etats-Unis : attention aux frais cachés !

S'il est relativement facile pour un Européen d'acheter son véhicule dans un pays membre de l'Union, il n'en va pas de même avec les autres Etats du monde. Pourtant, chaque année, plusieurs centaines de voitures débarquent dans les ports belges, principalement en provenance des Etats-Unis, le plus grand marché de la planète. Afin d'éviter les mauvaises surprises, mieux vaut se renseigner avant de procéder à l'achat compulsif de la belle américaine de vos rêves.

Une procédure complexe...

De la recherche sur internet à l'immatriculation définitive, la procédure est parfois longue et semée d’embûches. C'est pour cela que certaines sociétés se sont spécialisées dans ce type d'importation et jonglent assez facilement avec la paperasserie et le bon vouloir des douanes. Sans rentrer dans les détails (que l'on peut trouver sur le sitehttp://www.belgium.be/fr/mobilite/vehicules/acheter_ou_vendre_un_vehicule/a_l_etranger), on précisera juste que la première démarche a effectuer est de déclarer ledit véhicule au bureau de douane belge ou d'un pays membre. Il faudra produire certains documents aux douaniers (IM4 ou EU4) ainsi que les factures d'achats, les documents commerciaux, ceux du véhicules et la demande d'immatriculation. Mais avant d'obtenir sa plaque, il faut que le véhicule soit mis en conformité avec la réglementation européenne.

... et relativement coûteuse

Bien entendu, en plus d'être un fameux chemin de croix pour le néophyte, l'importation s'avère assez onéreuse. Le transport de port à port coûte entre 700 et 1 500 euros, à la grosse louche. Mais il faut bien entendu ajouter les frais de convoyage jusqu'au port d'origine et depuis le port d'arrivée. Peut-être faudra-t-il payer un emplacement dans le port européen en attendant la régularisation des papiers. Des papiers qui coûtent aussi très cher. Pour une voiture récente, la douane prélèvera 10 % du prix de la voiture à titre de droit d'importation mais aussi 21 % de TVA sur l'ensemble des coûts (valeur de la voiture, droit d'importation, frais de transports et éventuels frais annexes) ! Heureusement, la TVA est réduite et il n'y a pas de droit d'importation sur les voitures ancêtres. Ouf ! Par contre, n'oubliez pas les 317 euros de redevance pour la demande de mise en conformité du contrôle technique.

 

Au bout du compte, une affaire qui semble alléchante sur le papier, ou sur la toile, peut vite tourner au fiasco pour qui n'a pas prévu un petit bas de laine lors d'une importation extra-européenne. Un bas de laine au minimum équivalent à 35 % du prix du véhicule, voire bien plus dans certains cas !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK