On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Fish sticks : que contiennent-ils réellement ?

Les fish sticks, tout le monde connaît... Ils peuvent même donner aux enfants l'envie de consommer du poisson. Mais sait-on vraiment ce qu'ils contiennent ? Robert Rémy a fait le point aujourd'hui en radio avec l'équipe d'On n'est pas des pigeons.

Robert précise que pour beaucoup d'entre nous, il s'agit simplement de poisson recouvert d'un peu de chapelure. Mais en réalité c'est plus élaboré que ça. En moyenne, il y a 30 à 50% de poisson dans ces bâtonnets industriels. Le plus souvent, c'est le Colin d'Alaska qui est utilisé. Mais parfois, on peut se demander d'où viennent ces poissons car on peut lire "poisson reconstitué" sur certains emballages. Les huiles de colza ou huile de palme sont également présentes... de l'amidon, ou encore des additifs pour donner du croustillant à la panure.

600 calories pour 2 fish sticks 

Si l'on en croit la publicité, le fish stick est le produit rêvé pour faire le plein d'iode, de sélénium et d'oméga-3. Cependant, les fish sticks sont quand même des produits relativement gras car en moyenne ils renferment 15% de graisse alors que le Colin d'Alaska en question ne renferme que 0,5% de graisse. On peut alors situer les choses en précisant que deux fish sticks apportent en moyenne 600 kcal.

Ce Colin d'Alaska, on ne le trouve pas en tant que tel au magasin. C'est pourtant l'un des poissons les plus pêchés au monde. C'est d'ailleurs ce poisson qui est aussi utilisé pour préparer les bâtons de surimi. Lorsqu'on connaît les ravages de la surpêche et la sensibilité de nombreux consommateurs, on voit de plus en plus de logos qui affirment que le poisson est issu d'une pêche durable. Dans le milieu, les logos ASC et AFC sont fiables. Ils respectent une charte bien précise qui garanti du bon poisson.

Conseils pour vos achats et préparations : 

  • Vérifiez que la température au moment de l'achat ne dépasse pas -18°C et vérifiez que l'emballage n'est pas couvert de glace.
  • Préparez vous-même vos bâtonnets, ce n'est pas compliqué et ne prend pas beaucoup de temps. Il vous suffit de passer un morceau de poisson dans de la farine, puis dans des œufs battus et ensuite dans de la chapelure.
  • Pour la cuisson, vous pouvez opter pour le four, qui va limiter l'apport en graisse, pour remplacer la poêle ou la friteuse.

 

L'article original est à lire sur RTBF Info...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK