On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Des boîtes privées pour donner des cours particuliers à vos enfants ?

La rentrée des classes, c’est fait. Maintenant, nous pouvons dès lors entamer le chapitre sur les cours particuliers. Soit, c’est l’ami d’un ami qui vous aide. Ou alors, et c’est de plus en plus souvent le cas, c’est une boîte privée qui donne les cours. On accuse celles-ci d’être trop chères et beaucoup d’observateurs dénoncent l’arrivée du privé à l’école. Parmi ces boîtes privées, il y a notamment Cogito et My Sherpa.

Nous avons appelé Ron Kelijman, cofondateur de My Sherpa. Il explique que dans leur boîte, les personnes qui donnent les cours particuliers possèdent tous types de diplômes. Au départ, les coachs de My Sherpa passent un entretien et effectuent un test où leurs connaissances théoriques concernant la matière qu’ils veulent enseigner sont testées. Leurs compétences pédagogiques sont également évaluées, ainsi que leurs capacités à motiver un élève. Ensuite, ils suivent une formation sur l’approche de My Sherpa.

Parmi les personnes qui donnent les cours, il y a bien sûr des enseignants. Mais pour la majorité, ils ne le sont pas. Il y a beaucoup d’enseignants qui passent les tests de sélection chez My Sherpa, mais qui ne sont pas retenus. Le critère d’être enseignant, pour les cours particuliers, n’est pas toujours suffisant.

Des solutions pour combler les lacunes

Au niveau des tarifs, chaque chose a son prix. Pour le primaire et le secondaire, cela revient à 29€ de l’heure.

Selon Ron Kelijman, c’est difficile de voir que l’enseignement a des lacunes et chez My Sherpa, ils essayent de mettre en place des solutions pour combler ces lacunes et améliorer le système scolaire. Cependant, My Sherpa n’a pas pour vocation de remplacer l’école. Pour eux, leur objectif est de compléter l’école et de venir apporter une aide supplémentaire à la maison pour les enfants qui sont en difficulté.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK