On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Data illimité : vraiment aucune limite ?

Exit les appels illimités et les SMS illimités, c'est dorénavant le data que le client recherche. Après Proximus, Telenet et Orange, c'est au tour de BASE (racheté en 2016 par Telenet) de lancer son offre de data illimité. Mais est-ce que ces offres sont réellement illimitées ? Pas vraiment.

A partir du 11 février prochain, l'opérateur BASE proposera une formule d'abonnement appels, SMS et internet mobile en illimité à 40 euros par mois. L'opérateur s'aligne ainsi sur la grille tarifaire d'Orange, tandis que Proximus propose une formule similaire à 42,99 euros par mois et Telenet à 43 euros par mois. Mais la formule data illimité n'est pas tout à fait sans limite. A partir de 25 Go de surf, la vitesse de l'internet mobile passe à une vitesse réduite de 512 kb par seconde chez BASE contre 20 Go chez les autres opérateurs.

Coralie Miserque, porte-parole de BASE, explique : "Nous appliquons une Fair Use Policy, une pratique courante sur le marché qui permet de nous assurer que le produit est utilisé comme prévu à savoir pour un usage personnel et privé normal. On veut par là éviter des cas de fraudes."

Avec du data illimité sans bridage de la vitesse de connexion à partir d'un certain seuil, le consommateur pourrait être tenté d'utiliser son abonnement mobile pour remplacer une ligne Wifi dans son habitation. "C'est surtout le cas à des fins professionnelles, précise Coralie Miserque. Il y a des gens qui peuvent utiliser ce type d'abonnement pour des caméras de sécurité afin que des données partent en permanence de la caméra vers une autre source de données." 

Si l'opérateur BASE présente un petit avantage par rapport à ses concurrents sur le seuil limite à vitesse de connexion maximale, atteindre 20 Go ou 25 Go de data par mois reste encore plutôt rare. 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK