On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Achats groupés d'énergie : bons plans pour faire des économies?

On dit à longueur de journée et de communiqués de presse, que les achats groupés d'énergie sont des bons plans pour faire des économies de 200 - 300 euros. Mais ce n'est peut-être pas totalement correct! En tout cas la CREG, la Commission de Régulation de l'Electricité et du gaz, se dit incapable de le vérifier, puisqu'ils n'ont pas toujours accès aux informations. Un texte de loi est en préparation pour leur donner ce pouvoir.

Une participation active au marché

Et la CREG va plus loin dans le doute, elle dit même qu'un consommateur peut avoir des bons prix si il participe de manière active au marché. Laurent Jacquet, Directeur des prix à la CREG et responsable de l'étude sur les achats groupés, nous explique. " Un achat groupé est organisé par une organisation, par exemple une commune, une province, un syndicat. Et par le fait que cette organisation peut toucher beaucoup de consommateurs, plusieurs milliers, ce qui rend la possibilité d'avoir des prix négociés avec des fournisseurs qui peuvent être plus bas que ceux que l'on rencontre d'ordinaire sur le marché. L'étude qu'on a faite sur ces achats groupés montre que le consommateur n'a pas toujours le prix le moins cher puisqu'en fait tous les fournisseurs ne participent pas à cet achat groupé. Et que ces fournisseurs ne remettent pas leur prix le plus avantageux, qu'ils proposent par ailleurs sur un marché libéralisé. Si un consommateur compare lui-même les prix, il peut avoir un prix qui est nettement moins cher que celui qui est offert par un achat groupé. L'achat groupé a le mérite en général de rassurer les consommateurs, puisque ils sont d'une certaine manière pris par la main. Les changements de fournisseur, toutes les modalités administratives sont réglés par l'organisateur de cet achat groupé, mais les prix ne sont pas aussi bas que sur le marché. Et en plus, souvent, à l'issue du contrat de la première année, les consommateurs sont basculés vers un contrat qui est généralement plus cher et qui leur fait perdre une bonne part des économies qu'ils ont réalisées ". 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK