Nos chansons ont une histoire

Tous les dimanches de 10:30 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Quand Brigitte Bardot enfourche son Harley Davidson et repart avec Gainsbourg

André Torrent a retracé les anecdotes amoureuses entourant l’un des tubes de Brigitte Bardot dans Nos chansons ont une histoire ce 11 novembre : Harley Davidson.

Icone des années 1960, muse de Serge Gainsbourg, artiste aux multiples talents, Brigitte Bardot a longtemps déchaîné les passions.

En musique, son grand tube reste bien sûr Harley Davidson, écrit et composé par Serge Gainsbourg, qui réitérera l’expérience un peu plus tard avec Françoise Hardy pour Comment te dire adieu en 1968. La chanson de Brigitte Bardot est diffusée pour la première fois au public le 6 octobre 1967 dans le Bardot Show de fin d’année, "pour lequel d’ailleurs Brigitte Bardot a refusé tout cachet car elle était impayable à cette époque-là" précise André Torrent, signe déjà de son extrême popularité.

Une histoire d’amour courte mais intense

André Torrent révèle que cette chanson marque d’ailleurs le début de la romance entre les deux icônes françaises :

Quand pour la première fois Gainsbourg fait écouter cette chanson à Brigitte Bardot, ils décident le soir-même qu’ils iraient dîner ensemble, mais avec des amis.

Ces amis étaient Gérard Klein, animateur à France Inter, et sa fiancée chilienne. "Mais très vite ils ont compris qu’il fallait les laisser en tête-à-tête car Brigitte a pris la main de Gainsbourg sous la table ce soir-là. Cela a été le début d’une très belle histoire d’amour, pas très longue mais superbe, dont tout le monde se souvient" révèle ainsi André Torrent.

1 images
© AFP

"Almeria, Almeria" : la rupture

De fait, Brigitte Bardot est à ce moment toujours mariée à l’homme d’affaires, producteur et photographe allemand Gunther Sachs. La relation avec 'l’homme à la tête de choux' ne dure qu’un temps : "Gainsbourg a été un peu déçu quand tout à coup elle est partie à Almeria pour tourner avec Sean Connery dans un Western, Shalako" note encore l’ancien animateur radio.

D’après ce dernier, c’est la rupture entre eux qui a "amené Brigitte à tourner à Almeria". Elle refuse au même moment un rôle de James Bond girl pour Au Service secret de sa Majesté.

Une chanson illustre d’ailleurs la séparation entre Gainsbourg et Bardot, Initials B.B. "On entend cette phrase, 'Almeria, Almeria', c’est subliminal mais c’était la rupture entre Gainsbourg et Brigitte Bardot" lance André Torrent. À croire que Brigitte Bardot n'avait effectivement besoin de personne pour réaliser son immense carrière !

Écoutez "Nos chansons ont une histoire"

Pour plus d’anecdotes sur les tubes du 20ème siècle, écoutez Nos chansons ont une histoire, avec Olivier Gillain et André Torrent, c’est tout les dimanches de 10h30 à 13h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK