Nos chansons ont une histoire

Tous les dimanches de 10:30 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les anecdotes d'André Torrent sur Gérard Lenorman et "La Ballade des gens heureux"

André Torrent a dévoilé ses souvenirs sur le début de carrière de Gérard Lenorman ainsi que sur son immense tube, La Ballade des gens heureux dans Nos chansons ont une histoire.

On l’a découvert au Théâtre de la Porte Saint-Martin "puisqu’il a repris après Julien Clerc le rôle principal de la comédie musicale Hair l’adaptation en français de la comédie musicale qui avait triomphé à Broadway et aussi à Londres" rappelle d’abord André Torrent dans l’émission du 1er novembre.

Le souvenir qui a marqué l’ancien animateur radio vedette est tout autre malgré tout, c’était au Palais des Congrès en 1983. "Il a tenu 5 semaines sur cette immense scène et le soir de la première il avait reçu un bouquet de fleurs énorme. Il était tellement fou de joie de l’accueil du public, cela s’était remarquablement bien passé, qu’il agitait le bouquet est les fleurs partaient du bouquet vers la salle" se remémore-t-il.

Il vient nous chanter un titre formidable

Bien évidemment, La Ballade des gens heureux, parue en 1975, est sans conteste la chanson que l’on retient en général de la carrière de Gérard Lenorman. André Torrent nous dévoile les dessous de sa création : "Il a imaginé musicalement cette chanson pendant un vol entre Toulouse et Paris car il avait fait une émission de radio du côté de Toulouse. Musicalement il avait l’idée de prendre des gens heureux, La Ballade des gens heureux pour le titre mais pour le reste, il a fait confiance à Pierre Delanoë pour les paroles. Ils en ont écrites plusieurs avant d’avoir vraiment la chanson définitive qui a été enregistrée en public à l’été 1975".

Pour André, le chanteur français ne croyait pas vraiment à l’immense succès de ce titre. En effet, le 45 tours deux titres qui le contenait avait en face A Le funambule et en face B, La Ballade des gens heureux. "Ce disque est en fait passé beaucoup en radio mais ils n’ont vendu que 250.000 45 tours. Aujourd’hui cela parait bien mais à l’époque ce n’est pas terrible. Cette chanson s’est bonifiée avec le temps et est devenue de plus en plus importante" estime-t-il.

"Tu me fais penser à Adamo mais en plus souriant"

Autre anecdote dévoilée par André Torrent sur Gérard Lenorman, rappelée par Fabien Lecoeuvre, celle de sa première rencontre avec Maurice Chevalier chez lui à Marne-la-Coquette. "Avant de partir, Maurice lui a pincé la joue en disant : 'Toi mon petit tu feras quelque chose parce que tu as l’œil. D’ailleurs tu me fais penser à Adamo mais en plus souriant'" dévoile-t-il. Une anecdote étonnante tant on sait Salvatore Adamo toujours souriant et bienveillant.

"Peut-être que Salvatore était très timide lorsqu’il a rencontré Maurice Chevalier. Il était jeune débutant et rencontrer un monument comme Maurice Chevalier qui avait déjà écrit 7 tomes pour raconter l’histoire de sa vie passionnante entre la France, les États-Unis, Mistinguett et les comédies musicales à Hollywood, on pouvait être intimidé" souligne-t-il.

Écoutez "Nos chansons ont une histoire"

Pour plus d’anecdotes sur les tubes du 20ème siècle, écoutez Nos chansons ont une histoire, avec Olivier Gillain et André Torrent, c’est tout les dimanches de 10h30 à 13h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK