Nos chansons ont une histoire

Tous les dimanches de 10:30 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Comment naissent les Village People : retour sur les débuts de carrière de ces "macho men"

André Torrent revient sur la création du groupe des Village People dans Nos chansons ont une histoire dont la popularité éclate avec le titre Macho Man.

L'ancien animateur radio vedette belge s'est penché sur l'histoire moins connue d'un groupe qui a pourtant fait danser des millions de gens dans les années 1970, les Village People.

Le trio à la base des Village People

Le groupe est créé par deux producteurs français qui se sont rencontrés au fameux Greenwich Village, connu pour ses nombreux clubs musicaux et pour être le centre névralgique du développement de la vague folk des années 1960, appelé The Village par les New-Yorkais : Jacques Morali et Henri Belolo.

André Torrent se rappelle d'ailleurs avoir rencontré Jacques Morali, un homme au tempérament festif, au moment où il était responsable de la bande son du spectacle du Crazy Horse.


►►► À lire aussi : Les souvenirs d'André Torrent sur les débuts de Joe Dassin et sa rencontre avec le chanteur


Mais un troisième homme est important dans la genèse du projet Village People : Victor Willis. "Il était un chanteur acteur découvert sur une scène de Broadway alors qu'il jouait dans la comédie musicale The Wiz. Il est l'homme qui a vraiment fabriqué les Village People en studio. Il a été dans le groupe l'agent de police dans un premier de temps puis l'officier de marine dans In the Navy. C'est lui qui fédère le groupe" détaille André.

Les archétypes masculins et américains

Le premier membre du groupe qui avait été repéré dans The Village par le producteur Jacques Morali était l'indien Felipe Rose "parce qu'il était déjà habillé en indien dans le village" indique André Torrent.

"Il y a eu ensuite cette notion de prendre les archétypes des États-Unis vus par le reste du monde (NDLR : mais aussi appréciés de la communauté gay) : le soldat a été Alex Briley, le cow-boy car il en fallait un avec l'indien étant Randy Jones et David Hodo l'ouvrier en bâtiment et sa grosse ceinture (NDLR : comme en dispose l'homme de maintenance des copropriétés aux États-Unis). Et puis il y a eu Glenn Hugues, le motard" développe-t-il.

Le groupe se distingue rapidement en 1978, un an après sa création, avec le titre Macho Man, extrait du second album du même nom, en soulevant des poids dans la salle de musculation, avant de marquer l'histoire de la musique de son empreinte avec YMCA sur l'album suivant.

Écoutez "Nos chansons ont une histoire"

Pour plus d’anecdotes sur les tubes du 20ème siècle, écoutez Nos chansons ont une histoire, avec Olivier Gillain et André Torrent, tous les dimanches de 10h30 à 13h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK