Nos chansons ont une histoire

Tous les dimanches de 10:30 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

André Torrent se souvient de sa découverte du rock & roll avec Bill Haley : "C'était un choc"

André Torrent a puisé dans ses souvenirs pour raconter sa rencontre avec le rock and roll, en 1956 avec Shake, Rattle and Roll dans Nos chansons ont une histoire.

André Torrent a animé les ondes radios pendant de nombreuses années. Proche des stars de la musique son époque, l'animateur vedette est une véritable source d'anecdotes les concernant. Mais saviez-vous comment André a découvert le genre qui sera le plus en vogue au cours de sa carrière ? C'était grâce à un tube de Bill Haley.

"Je n'avais jamais entendu ce genre de musique"

Car c'est en août 1956, à l'âge de 11 ans, qu'André Torrent découvre pour la première fois le rock & roll. Il se rappelle de cette découverte lorsqu'il entend Shake, Rattle and Roll de Bill Haley alors qu'il était en colonie de vacances, au sein de la colonie Robert Catteau à Kandersteck, en Suisse, dans l'Oberland bernois.

C'était un choc. Je n'avais jamais entendu ce genre de musique chez moi bien évidemment puisque comme Eddy Mitchell, on écoutait Luis Mariano, et Georges Guétary.

L'ancien animateur radio précise même : "Je ne connaissais pas Elvis Presley à ce moment-là, j'ai vraiment découvert (le rock par le biais de) Bill Haley".

L'arrivée du rock and roll

Si Elvis Presley est souvent considéré comme le fondateur du rock & roll en juillet 1954 lorsqu'il enregistre à 19 ans sa version de That's All Right à Memphis, Bill Haley a déjà plusieurs années de carrière derrière lui et a enregistré deux tubes bien connus quelques mois auparavant : Rock Around the Clock et Shake, Rattle and Roll.

Mais Bill Haley a déjà 30 ans, un âge bien avancé pour un début de carrière et pour plaire au jeune public comme le parviendra Elvis. "Il avait 30 ans, un œil de verre, les cheveux gras. Cela a été une révolution avec la musique bien sûr du film Blackboard Jungle, Rock Around the Clock, et aussi avec tout l'album et cette chanson Shake, Rattle and Roll" se souvient André Torrent.

Bill Haley est en effet un des premiers rockeurs à se produire outre-Atlantique. La version de ce titre est jouée en live lors de deux concerts à l'Olympia en octobre 1958. Ce soir-là, Eddy Mitchell, "en jouant des coudes est arrivé à entrer dans la salle" assure l'ancien animateur radio. En première partie on trouvait le Trio Resnair en première partie et Bill Haley ouvrait avec "When the Saints Go Rock'n'Roll, une adaptation de When the Saints Go Marching In mais en rock. Cela a été une soirée inoubliable et surtout avec cette chanson, Shake Rattle and Roll".

Écoutez "Nos chansons ont une histoire"

Pour plus d'anecdotes sur les tubes du 20ème siècle, écoutez Nos chansons ont une histoire, avec Olivier Gillain et André Torrent, c'est tout les dimanches de 10h30 à 13h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK