Namur Matin

Plus d'infos

Pourquoi les soldes n'ont plus le même succès?

Les soldes de janvier sont derrière nous et le bilan est mitigé...

Serait-ce la fin des soldes ? 

Le consommateur change, et il y a plusieurs raisons à cela selon Gauthier Salpeteur, le président de l'Association des Commerçants de Namur centre-ville : remises toute l’année, offres conjointes, "Black Friday", les commandes en ligne... Bref, les soldes n’ont plus le même impact sur les consommateurs que nous sommes. Résultat mi-figue mi-raisin pour ce mois de janvier, les commerces écoulent de moins en moins les stocks. C’est déjà le cas depuis plus de 10 ans. 

"Le consommateur dicte l’évolution du commerce"

Et de se demander légitiment à quoi servent encore les soldes quand il y a des promotions incessantes ? Sans compter qu’il y a de plus en plus de commerces. Gauthier Salpeteur s'exprime sur le sujet : "Il y a un développement commercial partout en Wallonie. On redoute cela partout, pas uniquement en centre-ville. A Namur on est déjà à une couverture commerciale à 100% et on veut encore développer donc je crois que si on développe maintenant on va fermer quelque part".

Les habitudes changent

La bataille n’est pas perdue pour autant pour les commerçants namurois, le consommateur est plus réfléchi et cela a du bon également si on sait se démarquer et cerner l'évolution des besoins :

"A Namur on voit des antiquaires se développer, du commerce bio ; il y a une grande surface rue Rogier qui va ouvrir bientôt, il y a du commerce de proximité, donc, le bio, le local, l’éthique se développent beaucoup pour l’instant." souligne le président de l'association des commerçants de Namur centre-ville. "C’est le consommateur qui dicte un peu l’évolution du commerce. Il faut, en tant que commerçant, prendre de la hauteur et s’adapter. Je pense qu’ils l’on compris et qu’ils se posent les bonnes questions."

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK