Namur Matin

Plus d'infos

Les batraciens sont en danger !

Avec de l’avance cette année, les premiers flux migratoires ont déjà été observés… Direction les mares, les étangs ou les ruisseaux qui les ont vus naître. En effet, dès février, quand les conditions climatiques sont favorables (températures nocturnes supérieures à 7 °C et temps humide), de très nombreux crapauds, grenouilles rousses, tritons et salamandres parcourent plusieurs kilomètres dans l’optique de se reproduire à leur tour… Malheureusement, nos routes représentent de terribles barrières, et l’issue de ces traversées est souvent fatale. Les batraciens meurent percutés ou écrasés avant d’avoir eu l’occasion de se reproduire ce qui, associé à d’autres menaces (champignons parasitaires, surpopulation de sangliers, etc.) a de gros impacts leurs populations.

Mais pour limiter les dégâts, TOUT LE MONDE peut AGIR !

Le Parc naturel Viroin-Hermeton a donc décidé, pour la première fois cette année de tenter de coordonner les opérations de sauvetage des batraciens avec l’aide et à l’échelle des 3 communes qui le composent.

Comment ?

Premièrement en sollicitant l’aide des services communaux en vue de la sécurisation de voiries où les flux migratoires sont importants. Par sécurisation on entend la pose de barrières Nadar équipées de lampes de chantier et de panneaux d’information pour vous inciter à lever le pied. La vitesse maximale autorisée entre le coucher et le lever du soleil sera également réduite à 30 km/h et ce afin d’éviter tous risques d’aspiration des batraciens menant à un choc mortel inévitable avec le bas de caisse des véhicules.

Ensuite, plus important encore, en vous incitant à devenir sauveteurs de batraciens ! Et oui car chaque année sous l’impulsion de Natagora, diverses actions citoyennes sont entreprises en Wallonie afin de faciliter la migration. Malheureusement, il suffit d’un coup d’œil sur la carte 2020 de Natagora pour se rendre compte que ces opérations sont très peu répandues par chez nous, les 3 seuls tronçons renseignés ayant été ajoutés par les équipes du Parc. Dès lors, il est temps de changer cela et pour ce faire le Parc naturel vous propose de participer à une des 3 réunions d’information qui seront réalisées à ce sujet (1 par commune). Objectif ? Vous expliquer pourquoi, où, quand et comment agir pour vos opérations de sauvetage !

Intéressés ? ! Alors à vos agendas :

o Réunion d’information sur Viroinval – 24 février 2020 à 19h30 – Maison du Parc naturel, rue d’Avignon n°1, 5670 Nismes.
o Réunion d’information sur Couvin – 26 février 2020 à 19h30 – Salle de la Plaine des Sports, rue de la foulerie n°12 5660 Couvin.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK