Luxembourg Matin

Plus d'infos

"Variations Enigmatiques" d'Eric-Emmanuel Schmitt à Bertrix

"Variations Enigmatiques" d’Eric-Emmanuel Schmitt à Bertrix
2 images
"Variations Enigmatiques" d’Eric-Emmanuel Schmitt à Bertrix - © Tous droits réservés

Auteur à succès international, Eric-Emmanuel Schmitt nous livre ici un formidable huis-clos, une œuvre haletante qui joue avec l’intelligence des spectateurs,  invités à démêler un à un, les fils de cette intrigue tant policière que sentimentale.

De quoi satisfaire le public bertrigeois qui a certainement encore en mémoire deux inoubliables spectacles du même auteur : Oscar et la Dame rose et Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran !

 

A l’image des " Variations Enigma ", pièce musicale à clés d’Edward Elgar, Eric-Emmanuel Schmitt évoque la présence d’une personne par une série d’omissions successives et s’amuse à tendre des pièges, à multiplier les fausses pistes, les coups de théâtre, bouleversant chaque révélation par une autre pour le plus grand plaisir des spectateurs.

 

Ici, vous ferez la connaissance d’Abel Znorko, un homme brillant, Prix Nobel de littérature, misanthrope à ses heures, qui vit reclus sur une île norvégienne. Cet ermite des temps modernes a pourtant décidé d’inviter le journaliste Erik Larsen à le rejoindre pour parler de son dernier roman, inspiré d’une correspondance entre l’écrivain et une femme inconnue.

Le journaliste accepte cette rare opportunité d’interview et rejoint l’île de Znorko, impatient de débattre avec l’auteur. Très vite, le spectateur sent que quelque chose de souterrain lie ces deux hommes … L'entrevue se transforme en un jeu de la vérité cruel et sinueux, rythmé par une cascade de révélations que chacun assène à l'autre au fil d'un suspense savamment distillé.

 

Autour de cet éternel mystère du sentiment amoureux, les deux hommes s'affrontent dans un questionnement philosophique : "  Qui aime-t-on quand on aime ? Sait-on jamais qui est l'être aimé ? L'amour partagé n'est-il qu'un heureux malentendu ? ".

Au fil de dialogues ambigus et mouvementés entre les deux hommes, ponctués de surprises permanentes, se dessinent deux visions antinomiques de l'amour entre une femme et un homme : la passion courte mais mémorable face à l'amour fidèle et continu.


Pour incarner ces duellistes aux répliques aussi piquantes qu’un fleuret, le comédien-metteur en scène Gilles Droulez a choisi pour partenaire de jeu, l’excellent François Tantot. Unis dans le talent, ils nous assurent un début de saison magistral avec ce " Columbo théâtral ", issu de l’imagination débordante d’Eric-Emmanuel Schmitt, un des rares auteurs qui parvient à faire vivre une forme théâtrale intellectuelle, passionnante, intrigante et pourtant accessible à tous !

Saluons cet excellent auteur qui provoque brillamment la réflexion dans le monde d'aujourd'hui…

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK