Luxembourg Matin

Plus d'infos

La Tendera, l'apéritif gaumais, est sauvée

Vive inquiétude en Gaume après l’annonce de l’arrêt de la fabrication du célèbre apéritif. Que ses amateurs se rassurent, deux Cassîdjes pure souche, Florent Baulard et Sébastien Arendt poursuivront la production et la commercialisation de ce breuvage aromatisé à l’aspérule.

Née il y a plus de quinze ans à Ethe, La Tendera se cherchait un nouveau producteur depuis l’annonce de l’arrêt de la production faite par Hugues Bernet, le créateur de l’apéritif gaumais.
Il n’a pas fallu un mois pour que de futurs repreneurs viennent frapper à sa porte, Florent Baulard (26 ans) et Sébastien Arendt (26 ans), tous deux Ethois d’origine, assureront la reprise de la boisson ; La Tendera poursuivra donc sa vie là où elle est née !
Très attachés à leur région et à ses produits locaux, c’était pour eux comme une évidence que cet apéritif devait trouver repreneur. Et c’est donc en toute logique qu’ils se sont portés volontaires afin de continuer la production.
Le but, dans un premier temps, sera de pérenniser la production de la boisson avant de peut-être augmenter celle-ci et faire voyager ses bouteilles en dehors de la Gaume. La Tendera a donc encore de beaux jours devant elle !
La prochaine et première production sera disponible dès la mi-novembre maximum. La Tendera sera toujours à vendre dans les points de vente habituels et d’autres à venir.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK