Luxembourg Matin

Plus d'infos

Hélène Hartman chante "Le Pays" de Saint-Hubert

Nous avons pris l'habitude depuis le début du confinement de faire un focus sur tous ces artistes régionaux, souvent confinés, qui nous donnent des raisons d'espérer un jour meilleur et surtout de nous divertir pendant cette période bien morose, par le biais d'internet et autres réseaux sociaux.

Ce n'est pas le cas d'Hélène Hartman, qui continue à travailler en tant qu'animatrice à la Maison des Jeunes de Sainte-Ode et qui a enregistré son premier clip, bien avant lé début de cette pandémie liée au Coronavirus, dans un bistrot bondé de monde, situé dans la cité borquine.

 

Son titre évoque "Le Pays où habite la pluie, les contes des nutons et des sentiers maudits, un cerf crucifié (qui) n’effraie personne, (et où) on s’prend à rêver quand la basilique sonne..."

 

Biographie:

Hélène Hartman, si ce nom ne vous est pas inconnu, c’est qu’elle parcourt le paysage musical belge depuis de nombreuses années. Forte d’une expérience solo, Hélène s’est entourée depuis 2013 de musiciens et a formé le groupe "The Head", un coverband qui a évolué en groupe de compositions quelques mois plus tard. En 2017, Hélène et son groupe sortent un premier EP et termine finaliste du tremplin Emergenza sur les planches de l’Entrepôt (Arlon). Cette sortie propulse l’artiste dans le programme de formation " Nationale 5 " pour 2018. Durant l’été de la même année, Hélène Hartman à le plaisir d’aller essayer sa musique de l’autre côté de l’Atlantique lors du programme de formation du FICG (Festival International de la Chanson francophone de Granby – Québec). Soutenue par un public de plus en plus nombreux, Hélène, c’est une voix émouvante, un charisme et l’interprétation d’un répertoire francophone, qui va de la chanson à texte aux morceaux rock engagés.

Retrouve-là également sur son site internet www.helenehartman.be

 

Philippe Lorain a contacté Hélène Hartman par téléphone :

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK