Luxembourg Matin

Plus d'infos

2 potes en bécane pour 100 jours d'aventure humaine et humanitaire à travers l'Afrique

2 potes en bécane pour 100 jours d'aventure humaine et humanitaire à travers l'Afrique
4 images
2 potes en bécane pour 100 jours d'aventure humaine et humanitaire à travers l'Afrique - © Tous droits réservés

Francois Destombes, 57 ans, et Bruno Arnould, bientôt 50 ans, sont originaires d'Ebly (Léglise). Amoureux de la nature, de jolis paysages, de belles rencontres humaines, ils sont, de surcroît, passionnés de pratique moto depuis de nombreuse années. Dans le passé, ils ont chacun assouvi leur passion au travers de pratiques différentes de la moto. Aujourd’hui et depuis plusieurs années maintenant, ils se délectent de balades et voyages à moto, seul, avec leur épouse et compagne, avec leurs enfants ou encore entre potes. 

Tous deux éprouvent le besoin d’ouvrir une fenêtre en ce train-train quotidien, de partir à la découverte de personnes qui vivent, pensent, mangent différemment. Prendre le temps de vivre le moment présent en se libérant des contraintes occidentales de rendement, de résultats et d’obligations. Partir l’esprit libre mû par leur seule curiosité, tels des enfants. Aller à la rencontre de l’autre, cet inconnu, pour échanger, partager, découvrir, comprendre et apprécier nos différences. 


Le projet 
 
Traverser l’Afrique du nord au sud à moto. Deux points de repère, le départ du Caire en Egypte, l’arrivée 100 jours plus tard au Cap en Afrique du sud. Entre les deux, 12 000 km d’aventure à travers l’Egypte, le Soudan, l’Ethiopie, le Kenya, la Tanzanie, le Malawi, le Mozambique, le Zimbabwe, l’Afrique du Sud.  
 
Traverser l’Afrique pour simplement faire des kilomètres à moto dans des conditions particulières sans laisser d’autres traces que celles de leurs pneus à crampons ne les satisfait ni l’un, ni l’autre. 
 
Ils souhaitent donner une valeur supplémentaire à cette aventure de manière à vivre un véritable échange avec l’Afrique. Inspirés par 15 ans d’engagement au profit de l’opération caritative de nos confrères du Télévie, la volonté de faire un pas supplémentaire vers une opération humanitaire les anime.  
   

Parce que l'eau potable est un droit humain !

Le groupe Atlas Copco pour lequel travaille François a créé en 1984 une fondation humanitaire nommée " Water for All " dont la conviction profonde est que l'eau potable est un droit humain. Les fonds récoltés par Water for All sont destinés à la mise en œuvre de points d’accès à l’eau potable. Pour chaque euro versé par un employé du groupe, Atlas Copco s’engage à verser deux euros supplémentaires. Le montant du don est ainsi multiplié par trois. Les fonds récoltés sont destinés à la mise en œuvre de points d’accès à l’eau potable. 


François et Bruno vont entreprendre une récolte de fonds au moyen d’un système de parrainage par kilomètre parcouru, sous forme de promesse de dons. Ils rouleront à la fois pour leur plaisir et pour Water for All. Au terme des 100 jours, la totalité des fonds récoltés sera versée à l’organisation Water4All. Ces fonds permettront la concrétisation de projets supplémentaires d’accès à l’eau potable.

 
Ils visiteront quelques réalisations Water4All dans les pays traversés et souhaitent, dans la mesure du possible, rencontrer des habitants pour mieux appréhender les difficultés rencontrées au quotidien pour accéder à l’eau potable. 


L’envie et le besoin de partager cette aventure les a naturellement menés vers la création d’un site internet www.cair-o-cap-mototrip.be composé entre autres:

d’un blog pour permettre de suivre leur aventure au travers de leurs récits photos et vidéos ;  

d’un formulaire de promesse de dons.

d’un compteur de promesse de don : le montant affiché augmentera au fur et à mesure que l’Afrique se dévoilera à eux au gré des kilomètres parcourus. Chaque jour de leur périple, vous pourrez suivre l’évolution du montant qui sera versé à Water for All


Sensibles au problème du réchauffement climatique, ils étudient également un moyen de rendre l’emprunte carbone de ce voyage, la plus neutre possible. 
 
Bruno Arnould  était l'invité de Philippe Lorain ...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK