Les petits papiers

Tous les dimanches et lundis de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Petits papiers confinés avec Amélie Nothomb : "Quand j'étais petite, je voulais devenir Dieu"

Pendant le confinement, chaque jour, on vous propose de redécouvrir quelques petits papiers déballés par une personnalité passée par le studio depuis la création de l’émission. Le principe, une réaction spontanée face aux mots trouvés sur les papiers et une discussion en fonction des réponses apportées. Cette semaine, des invités littérature sont à l’honneur.

Amélie Nothomb est passée à plusieurs reprises par le studio de l’émission. On la retrouve à travers des mots issus de deux entretiens datant de 2010 et de 2012.

L’occasion de découvrir que si elle pouvait avoir un super pouvoir, elle aimerait voler mais que l’écriture en est un aussi selon elle. Elle nous apprend que son pire ennemi est à l’intérieur d’elle-même : "Il arrive toujours à un moment où on se réjouit de quelque chose… l’écriture me permet heureusement de le remettre à sa place". Elle avoue aussi que sans cet ennemi, elle ne pourrait pas écrire.

Face au mot enfant, Amélie Nothomb s’exclame "mes romans ce sont mes enfants !" et quand on lui parle d’inspiration, elle dévoile son secret : "pour ne pas avoir de panne d’inspiration, il suffit de ne jamais s’arrêter".

Pour en savoir plus sur son rapport à Dieu et au mystique, sa relation à la faim indispensable pour écrire ou encore sur le mystère lié à la création d’un personnage, rendez vous ici pour l'entretien complet et bien d'autres rencontres petits papiers.