Les petits papiers

Tous les dimanches et lundis de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les Petits Papiers de La Grande Sophie

Les Petits Papiers de La Grande Sophie
2 images
Les Petits Papiers de La Grande Sophie - © Tous droits réservés

Dimanche, La Grande Sophie nous présentait "Cet instant" dans les Petits Papiers. Un huitième album composé au piano avec une envie de laisser plus d'espace à sa voix et à ses textes. A travers des mots croisés au hasard des petits papiers, elle a évoqué ce disque, son parcours, ses envies et ses humeurs. Une rencontre pleine de générosité et d'enthousiasme avec une femme qui confirme son talent et sa passion de la musique. En voici quelques extraits. Vous pouvez évidemment retrouver l'intégralité de l'interview audio en cliquant sur le lien en bas de page.

OBSERVER

Si je devais choisir trois mots pour me définir, observer en ferait partie. Je suis quelqu’un qui parle peu et j’adore observer les gens, les liens entre eux, les situations. Observer les insectes, les animaux, le vent, les feuilles… Avant je n’osais pas dire que j’étais oisive de peur qu’on me prenne pour quelqu’un de paresseux. Je me rends compte avec les années que c’est précieux de pouvoir se poser et observer (…)On est dans une époque où tout va tellement vite, tout s’accélère et ces moments de pause sont importants.

PLAIRE

Foncièrement, je ne suis pas une séductrice. Ca ne fait pas partie de mon tempérament (…) et en même temps j’ai envie de plaire. Plaire par ce que je propose, par mes chansons, pas par ce que je suis physiquement. Est-ce que mon travail va intéresser quelqu’un ? Est-ce que ça va donner de l’émotion ? C’est comme ça que je veux plaire.  

DEMAIN

Depuis que j’ai commencé, j’ai toujours dit que j’aimerais sauter partout avec ma guitare jusqu’à 86 ans. Je sais plus maintenant. Je préfère ne pas me projeter, j’ai du mal à me voir avancer avec l’image. Est-ce que c’est ça qui va me faire arrêter et passer à autre chose… ?  Faudrait que j’aie une autre passion mais en fait, je ne veux pas trop savoir.

SOURIRE

Cette joie et ce sourire c’est un bouclier pour moi. Je ne suis pas là pour déprimer les gens et j’ai peut-être envie qu’on retienne cette facette de moi. Je me cache aussi derrière un sourire pour masquer le trac par exemple et parfois, si je me plante sur un accord de guitare, je fais un grand sourire et ça passe finalement. Sur cet album, j’ai mis le frein sur le sourire pour avoir plus de largeur dans la voix. Je cherche toujours à la travailler cette voix, la modeler, l’amener vers des territoires qui sont très vastes parce que la musique c’est des possibilités à l’infini. J’ai la chance d’avoir une voix à large spectre, je peux monter en voix de tête, je peux descendre très bas. Cet aspect-là,  je ne l’ai pas encore tout-à-fait révélé.

 

La Grande Sophie sera en concert à la Madeleine à Bruxelles le 29 novembre. 

Les Petits Papiers sont à suivre tous les dimanches sur Vivacité de 13h à 14h et à tout moment sur RTBF Auvio.

Prochain invité: Thomas Gunzig (le 22 septembre)