Les petits papiers

Tous les dimanches de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Dans les Petits Papiers d'Elvis Pompilio

Dans les Petits Papiers d'Elvis Pompilio
Dans les Petits Papiers d'Elvis Pompilio - © Tous droits réservés

Le modiste belge Elvis Pompilio était à l’honneur ce dimanche dans les Petits Papiers. Une rencontre touchante dans lequel il parle de sa passion de créateur et de sa vision de la vie avec la simplicité et le naturel qui le caractérisent. L’intégralité de l’interview est à écouter en un clic ci dessous.

DEMAIN

Demain, c’est la meilleure des choses qui puisse arriver. Continuer, avancer. Je regarde peu en arrière,  demain m’intéresse plus qu’hier (…)  Mais j’aime beaucoup l’instant, le moment présent, il l’emporte au maximum (…) C’est un métier qui sert à voir le gens sourire et repartir avec un beau chapeau sur la tête, pas dans la boite, ça me rend très heureux de voir les étoiles qu’ils peuvent avoir dans les yeux. Je suis parfois étonné parce que les gens ne sont pas habitués à porter des chapeaux finalement et donc je passe du temps à analyser la personne. Et puis un chapeau n’est pas seulement adapté à un physique, il y a la personnalité aussi. Des gens très exubérants ont besoin qu’on les calme un peu, les gens très timides ont besoin qu’on les réveille un peu. Chaque fois c’est une nouvelle expérience, un examen que je dois réussir.

MESURER

J’aime beaucoup la simplicité dans tous les sens du terme… dans le travail, dans la vie, dans tout. J’ai des origines très simples, je suis parti de rien et je n’oublie pas ce que je suis et ce que j’étais. Même si j’ai rencontré des rois, des reines, des chanteurs, des acteurs grâce à mon métier ; ça ne change pas qui je suis. Ce qui me dérange c’est quand les gens changent d’attitude parce que vous êtes un peu connu.

OBSERVER

C’est important pour moi d’observer les gens mais aussi les coutumes et les manières de vivre lorsque je suis en voyage. Les gens m’intriguent beaucoup. Chaque personne est unique. En observant les gens, on peut découvrir beaucoup de choses qui vous font rire, pleurer parfois. Plutôt que d’aller au cinéma, parfois, je m’assieds à une terrasse et je regarde les gens.

INDIFFERENCE

Ca m’a permis de faire ce que je fais. SI j’avais eu des parents qui m’avaient refusé de faire des choses, je n’aurais peut-être pas fait ça. C ‘est vrai que mes parents n’étaient pas très attentifs et très affectueux. Ils me laissaient faire ce que je voulais et je n’ai pas à me plaindre puisque grâce à cette indifférence, je me suis construit, j’ai appris et je suis devenu ce que je suis.

LIBRE

La liberté c’est vraiment quelque chose d’important et je ne comprends pas les gens qui suivent des schémas imposés par leurs parents ou quelqu’un d’autre. Tout le monde peut l’obtenir, tout le monde y a droit, il faut le savoir et être conscient du fait que vous êtes le seul à pouvoir vous l’octroyer.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK