Les enfants de choeur

Tous les dimanches de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Tout Ferrières chante avec Pierre Theunis...

Les deux sont indissociables: Pierre Theunis ET sa guitare.
Les deux sont indissociables: Pierre Theunis ET sa guitare. - © Tous droits réservés

Au pays de Liège, Pierre Theunis est une véritable institution. Il est passé dans tous les villages et toutes les salles. Chaque semaine, il fait danser et rire les plus irréductibles liégeois que ce soit sur la scène d'un café théâtre pour une pièce de théâtre qu'il a écrite lui-même ou à l'occasion d'un tour de chant où toutes les chansons indémodables passent à la moulinette. Pierre Theunis est toujours aussi sympathique et drôle. Il est dans les Enfants de Chœur ce dimanche 18 juin depuis le Cercle Jeanne aux Clochers de Ferrières...

Pierre Theunis est, ce qu'on appelle, un "homme orchestre". Sur scène, il peut tout faire et tout jouer: guitariste, bassiste, harmoniciste, pianiste et chanteur. Son tour de chants est un véritable "juke box" des plus grands standards de la variété et du rock 'n' roll. Epaulé par de fameux musiciens (dont Jean-Pol Furnémont qui a, notamment, écrit "J'aime la vie" pour Sandra Kim) et secondé par son épouse Betty La Ferrara au chant, il ponctue son spectacle de "biestreyes", comme on dit en wallon liégeois, petites anecdotes savoureuses du crû !

Bien sûr, Pierre Theunis est venu avec sa guitare, nous en a raconté de  "savoureuses", notamment le passage de Remy Bricka sur le podium du "Beau vélo de Ravel"! Mais,  surtout, il  a fait chanter le très nombreux public venu faire la fête avec Les Enfants de Chœur ! Il a répondu aux questions zarbis de Christophe Bourdon, un festival de jeux de mots, a fait du tourisme local avec Freddy Tougaux qui s'est un peu moqué du Bourgmestre de Ferrières et du jumelage de la commune avec Chablis en Bourgogne. Il  a  aussi goûté au "Journal des Bonnes Nouvelles de Kody". Tout ça avant que n'entre en scène Fernande, sous la conduite de Dominique Watrin, et l'ami de Beyne-Heusay Jean-Michel qui l'a questionné à propos de Robert Cogoi, son idole de toujours. Pierre a empoigné sa guitare et a interprété "Pardonnez-moi seigneur"  ainsi que beaucoup d'autres chansons qu'il est capable de jouer "à la seconde"

Tout ce petit monde a mis le public de fort bonne humeur jusqu'au point final de l'émission, le feuilleton Les Barakis. Ce dimanche , ils reçoivent la visite d'un Alien...qui ressemble très fort à Pierre Theunis et qui parle avec l'accent liégeois !

Le podcast et les vidéos sont disponibles sur www.rtbf.be/auvio . Bon dimanche et bon amusement...