Les Ambassadeurs sur Vivacité

Du lundi au vendredi de 14:30 à 17:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le test des Ambassadeurs : le musée Athus et l’Acier d’Aubange

Une petite balade culturelle, ça vous tente ? Jean-Marc Decerf vous fait découvrir un musée de l’aciérie.

L’aciérie, c’est une usine servant à produire de l’acier en grandes quantités. L’aciérie d’Athus a fermé ses portes en 1977, mais pour se transformer en musée. Il a été constitué à partir de tous les éléments, documents, outils, habits, sabots, que les ouvriers avaient gardés de l’époque où ils travaillaient à l’aciérie d’Athus. Tous ces éléments ont été rassemblés dans ce musée où on peut admirer également une fresque animée qui permet, de manière didactique, d’expliquer comment on fabriquait la fonte et l’acier à Athus.

On peut également y visionner un film d’une vingtaine de minutes qui montre comment on travaillait à Athus à l’époque. Ce travail-là n’a plus rien à voir avec les nouvelles industries modernes qui existent aujourd’hui. Les conditions de travail d’avant 1977 y apparaissent très dures et très difficiles, voire inhumaines. Ce qui est impressionnant c’est la solidarité qui existait entre les sidérurgistes et l’amour de leur travail. On peut y voir aussi le travail des serpenteurs, ces travailleurs devaient saisir la barre à la sortie d’une cage et la réintroduire immédiatement entre les cylindres de la cage suivante. Ils devaient être très habiles et très rapides. Bref, un travail très dangereux.

2 images
Le plan de l’extraction de l’acier © Jean-Marc Decerf

Un musée mais pas que…

Il y a 4 parcours d’Escape Game. Ce qui permet d’aborder le sujet de l’acier d’une autre manière pour les plus jeunes. 4 thèmes : " Sos, un blessé à l’usine ", " Libérer un ouvrier enfermé dans l’usine ", " Panique à l’usine : une machine est en panne " et " La fermeture de l’usine " (10 € par équipe).

Un rallye pédestre est également organisé dans les rues d’Athus pour partir à la découverte des vestiges industriels de l’époque.

Toutes les visites sont guidées, et on est souvent accompagné également d’un ancien de l’usine d’Athus qui peut expliquer sa manière de travailler à l’époque.

Pour plus d’infos : Athus-Acier

2 images
Une petite course de brouette ? © Jean-Marc Decerf
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK