Le Beau Vélo de RAVeL

Tous les samedis de 13:00 à 15:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Y a-t-il beaucoup de moines à vélo ? Adrien s'interroge…

Cet été, le Beau Vélo de RAVeL continue ! Adapté à la situation, Adrien Joveneau vous fera redécouvrir d’anciens itinéraires remis au goût du jour. En solo et avec quelques invités, cette saison inédite du Beau Vélo de RAVeL vous donnera envie de vous déplacer autrement. Car la bicyclette, c’est bon pour notre santé et pour la planète.

 

Départ bord de Meuse vers l'Abbaye de la Paix-Dieu. Mais période de confinement oblige Adrien ne part pas en groupe, mais avec son ami Saule, auteur-compositeur-interprète belge, connu en France pour son succès " Dusty men " en duo avec Charlie Winston en 2012, et artiste très éclectique. Pour preuve, il a composé des musiques film, il a aussi fait du théâtre, il a reçu pour certains album deux Octaves en 2006, et il est aussi compositeur du générique du " Beau vélo de Ravel " depuis 2013.

8 images
Y a-t-il beaucoup de moine à vélo ? Adrien s’interroge… © Tous droits réservés

En face de nous, sur la rive gauche, il y a la réserve naturelle de la Gravière, qui n’est plus exploitée aujourd’hui, et remplacée par un lac de 23 hectares, dont ne profitent pas moins de 120 espèces d’oiseaux. Toute la zone est clôturée pour y laisser paître des moutons, et des vaches écossaises favorisant ainsi un entretien écologique.

8 images
Y a-t-il beaucoup de moine à vélo ? Adrien s’interroge… © Tous droits réservés

Arrivés à l’abbaye de la Paix Dieu de Jehay, nous croisons Guy Lemaire, à vélo lui aussi. Où nous aurions pu croiser, mais au 19e siècle, Zenobe Gramme, le père de la dynamo. Le passé industriel de la région ne s’arrête à ce célèbre inventeur : on recense des houillères, des carrières, mais surtout des briqueteries dont le savoir-faire des ouvriers s’étendait jusqu’en Russie. Et puis, la vigne tenait aussi une place importante, attestée déjà en 634, et comme en témoigne des noms de rue, comme la rue Vigneux.

Nous vous emmenons aussi à la rencontre d’artisans dans le magnifique cadre de cette ancienne abbaye, remarquable ensemble de bâtiments des XVIIe et XVIIIe siècles, édifiés en briques badigeonnées de rouge et pierres calcaires au sein d'une vallée verdoyante.

 Elle abrite maintenant le Centre de perfectionnement aux métiers du patrimoine.

8 images
Y a-t-il beaucoup de moine à vélo ? Adrien s’interroge… © Tous droits réservés

Le nom de la Paix-Dieu viendrait d’une réconciliation spectaculaire qui aurait eu lieu entre Arnould de Corswarem et son frère, au 12e siècle, au moment de s’engager dans un duel fratricide. Arnould, désarmé, aurait demandé à son frère la paix au nom de Dieu. Ce qui lui fut accordé. Ayant la vie sauve grâce au nom de Dieu, Arnould se donna totalement à Lui en devenant frère mineur franciscain et en laissant son héritage pour la fondation d’un monastère de moniales cisterciennes.

À la Révolution française, bâtiments et terres sont vendus comme biens nationaux et la communauté est dispersée. Les moniales ne reviendront jamais dans leur abbaye de la Paix-Dieu. Elles n’y furent cependant jamais nombreuses, tout au plus une trentaine aux meilleurs moments de son histoire.

La Paix-Dieu abritait, en outre, en permanence deux religieux sans aucune autorité canonique sur les moniales mais qui étaient chargés de célébrer les offices. Du personnel domestique travaillait aussi au sein de l'abbaye : meuniers, jardiniers, bergers, vachers, porchers, faiseurs de hochet ou de briquettes de houilles, chanvriers, cuisinières, lavandières…

Un cloître en U était accolé aux bâtiments, aujourd’hui disparu. Mais reconstitué en partie avec un style et des matériaux contemporains. Subsiste aussi un pigeonnier ainsi que deux autres bâtiments transformés en brasserie distillerie au XIXe siècle.

Depuis 2012, la bière d'abbaye "La Paix Dieu" est brassée par période de pleine lune par la brasserie Caulier (Hainaut).

8 images
Y a-t-il beaucoup de moine à vélo ? Adrien s’interroge… © Tous droits réservés

C’est à l’abbaye que nous rencontrons le chef du restaurant " Le coq aux champs " Christophe Pauly, dont le guide Michelin dit que c’est un véritable orfèvre de la cuisine. Il a pour objectif d’appliquer la devise de Leonard de Vinci : " la simplicité est la sophistication suprême "

En route vers la rue Saule Gaillard, au numéro 69. Et comme on ne peut pas manger sans boire, nous y rencontrons Laurent Gerin, qui depuis 2008, ajoute des goûts au rhum agricole de Martinique, comme le gingembre, le spéculoos, le cuberdon, le lacquemant. L’un de ces rhums est baptisé le ‘Roubignolle ". (Couille de singe !!!). Un autre, le " Diablo " (rhum cannelle épicé) né d’une erreur de préparation à destination de copains du 4e bataillon de génie d’Amay.

8 images
Y a-t-il beaucoup de moine à vélo ? Adrien s’interroge… © Tous droits réservés

La jambe plus légère sur les pédales, Adrien et Saule rejoignent Christian Merveille sur le chemin de " l’Euro vélo 3 " baptisé aussi " Vélo route des pèlerins " car il se termine à St Jacques de Compostelle. Ce pèlerinage qui vous oblige à aller au bout de vous-même, nous confie le chanteur…

8 images
Y a-t-il beaucoup de moine à vélo ? Adrien s’interroge… © Tous droits réservés
Y a-t-il beaucoup de moine à vélo ? Adrien s’interroge… © Tous droits réservés

Adrien poursuivra sa descente vertigineuse vers le bord de Meuse pour rejoindre Saule qui l’attend sur la péniche de Titi pour un mini récital acoustique.

Fin de la promenade.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK