Le Beau Vélo de RAVeL

Plus d'infos

Un diplôme d'électricien en poche, Tanguy se tourne tout de même vers le métier d'agriculteur

Tanguy a repris la ferme familiale en 2016. Une responsabilité importante, mais un défi qu’il n’a pourtant pas hésité à relever. Ce jeune homme de 30 ans n’aurait pas pu rêver mieux qu’une vie en pleine nature, car c’est ici qu’il se sent le plus libre.

Tanguy a toujours adoré les animaux et le travail manuel à la ferme. À 18 ans il obtient pourtant son diplôme d’électricien. Mais rien à faire. Depuis tout petit, il est au contact de la nature et a naturellement voulu poursuivre cette vie au grand air.

J’ai toujours été très intéressé par ce milieu. En 2016, j’ai repris la ferme familiale. Ça fait quatre ans maintenant.

Pour Tanguy ce métier est avant tout un métier de passion, car être agriculteur comporte également des contraintes qu’il faut surmonter au quotidien.

Rien n’est facile. Depuis que j’ai repris la ferme, je fais à ma façon, je viens avec mes nouvelles idées. On n’est plus à l’époque de mes parents, donc il faut s’adapter à la vie actuelle.

Fairebel

Cependant, Tanguy ne se retrouve pas seul face à ces difficultés. Au quotidien, il est aidé par ses parents, mais également par Fairebel, une coopérative qui permet aux agriculteurs de recevoir une juste rémunération pour leur travail. Tanguy y a cru tout de suite.

Déjà, c’est un coup de boost. On est mieux rémunéré. Et puis on rencontre d’autres fermiers des environs et on discute ensemble.

Tanguy, un agriculteur qui n’est pas arrivé dans le métier par dépits ou par hasard. Mais uniquement grâce à sa passion. Une passion qui décidément peut déplacer des montagnes.

Plus d’informations sur : https://www.fairebel.be

Retrouvez Le Beau Vélo de RAVeL chaque samedi de 16h à 18h sur VivaCité, et le dimanche à 13h35 en télé sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK