Le Beau Vélo de RAVeL

Plus d'infos

Suivez les traces d'Adrien Joveneau dans la région d'Antoing, terre chargée d'histoire

Voici déjà la 6e émission du « beau vélo de Ravel », formule confinement, qui exceptionnellement durera 3 heures, de 13 heures à 16 heures sur Vivacité, en raison de la course Milan-San Remo du 8 août. Vous entendrez parler de « roctiers », de « chaufourn
7 images
Voici déjà la 6e émission du « beau vélo de Ravel », formule confinement, qui exceptionnellement durera 3 heures, de 13 heures à 16 heures sur Vivacité, en raison de la course Milan-San Remo du 8 août. Vous entendrez parler de « roctiers », de « chaufourn - © Tous droits réservés

Cet été, le Beau Vélo de RAVeL continue ! Adapté à la situation, Adrien Joveneau vous fera redécouvrir d’anciens itinéraires remis au goût du jour. En solo et avec quelques invités, cette saison inédite du Beau Vélo de RAVeL vous donnera envie de vous déplacer autrement. Car la bicyclette, c’est bon pour notre santé et pour la planète.

Voici déjà la 6e émission du Beau vélo de Ravel, formule confinement, qui exceptionnellement durera 3 heures, de 13 heures à 16 heures sur Vivacité, en raison de la course Milan-San Remo du 8 août.

Vous entendrez parler de " roctiers ", de " chaufourniers ", de " bolwerk ", " d’échauguette ", de " riviérettes ", mots un peu désuets, et si vous voulez en connaitre la signification, il vous suffit de suivre les traces d’Adrien dans la région d’Antoing, le pays blanc, cœur de pierre et capitale du potiron.

Départ vers Fontenoy. Un nom qui vous dit quelque chose. Bien sûr, la célèbre bataille de 1745, qui mit face à face une armée de 47.000 soldats français, et de l’autre, une armée de 51.000 soldats austro-anglais, qui se disputent la succession de Charles VI de Habsbourg. C’est au cours de cette bataille, que l’histoire a retenu la célèbre phrase prononcée par les Français le 11 mai 1745 au pied de la muraille médiévale du château d’Antoing : " Messieurs les Anglais, tirez les premiers " Contrairement à ce que l’on peut penser, cela ne relève pas du tout de la courtoisie, mais plutôt d’une stratégie militaire. En effet, à l’époque, lorsque l’on avait tiré, il fallait recharger les fusils de poudre, la bourrer, ce qui mettait un certain temps, rendant ainsi l’adversaire plus vulnérable.

Cette bataille a laissé moultes souvenirs dans la région, dont une vierge "fleurdelysée", offerte par Louis XV à l’église St Michel de Fontenoy, pour remercier les habitants du village d’avoir enseveli à deux reprises des milliers de morts des deux camps restés sur le champ de bataille. Ils durent s’y reprendre à deux fois, la terre étant gorgée d’eau à la suite des pluies incessantes, les corps ensevelis à une faible profondeur étaient remontés à la surface lors du premier enfouissement.

Dont aussi un ossuaire, et une croix celtique d’Irlande, érigée en 1907 au centre du village, témoignant de cette bataille.

Pour les amateurs d’histoire, ils pourront aussi se diriger vers le château des Princes de Ligne, habité consécutivement par les familles Antoing, Melin, et finalement les Ligne. La légende dit que en 1830, Eugène de Ligne refusa de devenir Roi d’une Belgique en formation. Cela est fortement contesté, ce qui ne l’empêcha pas de remplir des missions importantes dans le gouvernement belge, quelques années plus tard.

IL fit faire rénover le château par le grand architecte Viollet-Le-Duc, spécialiste des rénovations médiévales. (qui rénova aussi le Mont-St Michel, la cathédrale de Notre Dame de Paris, ainsi que la cité de Carcassonne.)

S’il vous prend l’envie de visiter le château, il paraitrait qu’à minuits, au 2e étage de la grosse tour, si vous vous trouvez devant un miroir encadré de candélabres, vous pourrez voir passer derrière vous, le fantôme du Baron d’Antoing, qui s’enfuira dans l’escalier en faisant entendre des plaintes, des soupirs sans fin, l’éternelle complainte.   Mais interdiction de vous retourner, au risque de ne pas y survivre ! Evidemment, on peut toujours Y croire.

Parmi les personnalités qui ont séjourné dans le domaine, on trouve Charles de Gaulle, au Collège des jésuites français, qui avant d’y venir comme officier engagé dans la première guerre mondiale, y fut étudiant durant l’année scolaire 1907-1908.

Pour en revenir à notre capitale-le du Pays Blanc, cœur de pierre, il y a dans le triangle Tournai-Gaurain, Ramecroix, Bruyelle, un bassin calcaire de 15 km2 où affleure sur 170 mètres d’épaisseur, un banc calcaire, déjà exploité par les Romains, au 1er siècle de notre ère. En 1880, de part et d’autre de l’Escaut, on ne dénombre pas moins d’une centaine de carrières, une soixantaine de four à chaux, et une trentaine d’installation de fabriques de ciment. Aujourd’hui, il ne reste plus que quatre carrières, qui produisent encore 16 millions de tonnes. Au village de Callonne, il subsiste bon nombre de jolies petites maisons de carrier restaurées, qui témoignent de l’histoire de la pierre dans le passé.

Antoing s’étendant au bord de l’Escaut, a évidemment amené la prospérité de toute la région, et a la particularité depuis le XXe siècle de disposer d’un internat pour enfants de mariniers.

Tout au long du parcours Adrien aura pour co-équipier successivement, Julie Morelle et Quentin Warlop, tous deux journalistes à la RTBF, ainsi que Cécile Djunga, star de la météo, qui succéda à Tatiana Silva. Cécile est comédienne et humoriste, partageant sa vie entre Bruxelles et Paris, où elle fréquente les frères Taloche, Djamel Debbouze…

On ne peut pas terminer une si jolie randonnée sans écouter la dernière pépite d’Antoine Armedan, " Ensemble, c’est tout ", écrite pour se divertir durant le confinement. Le jeune chanteur enghiennois ne s’attendait pas un tel triomphe.

Quant aux petits et grands sportifs, ils y trouveront aussi leur compte, soit en pêchant tranquillement dans le Petit Large, ou en pratiquant un sport nautique, tel que l’aviron dans le Grand large. Adrien et Cécile s’y sont essayés mais ont très vite abandonné leur embarcation et leurs rames, pour réenfourcher leur bicyclette.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK