Le Beau Vélo de RAVeL

Plus d'infos

Le vélo, l'alternative mobilité en ville ?

On connaît l’impact de la voiture individuelle sur l’environnement, le climat, mais elle a également de fortes répercussions sur la qualité des espaces publics, particulièrement en ville où elle occupe une grande place. Quel rôle le vélo peut-il jouer dans nos villes ?

Il est démontré qu’en ville, pour les trajets de moins de cinq kilomètres, le vélo est la plupart du temps le moyen le plus rapide de se déplacer, particulièrement aux heures de pointe. Il est également le plus fiable en temps de parcours, puisqu’à vélo, on n’est quasiment pas soumis aux aléas du trafic. L’efficacité du vélo en ville n’a rien d’étonnant, vu la congestion automobile que l’on y rencontre. Or cette congestion a un impact, bien entendu sur les temps de trajets des voitures, mais également sur l’efficacité de nos transports en commun, par exemple des bus qui se retrouvent coincés dans les embouteillages. Sans oublier bien sûr la pollution de l’air que l’on respire, la pollution sonore qui induit du stress, souvent inconscient, la place disproportionnée occupée par les automobiles, parfois plus de 50% de l’espace public, et tout cela au détriment de la convivialité et de notre qualité de vie en ville.

Alors que beaucoup de Wallonnes et Wallons habitent en ville justement…

Oui, en Wallonie, près de 50% de la population habite en milieu urbain et est obligée de subir tous ces désagréments, lesquels représentent un coût important pour la collectivité ! Le vélo, qui est un mode de transport par nature propre, silencieux et peu gourmand en espace – par exemple pour une place de parking voiture, on peut facilement aménager 6 emplacements vélos sécurisés ­–, le vélo peut donc très avantageusement remplacer une partie des déplacements effectués en voiture, a fortiori dans nos villes où les trajets sont plus courts qu’à la campagne, en raison de la densité des services disponibles. L’ambition de la Wallonie, c’est de multiplier par cinq la part des déplacements effectués à vélo d’ici 2030, pour arriver à 5%. Mais dans les villes, il est tout à fait réaliste de viser une proportion beaucoup plus importante, de l’ordre de 10 ou 15 % des déplacements effectués à vélo, en combinaison par exemple avec les transports en commun, et avec l’appui notamment des vélos à assistance électrique qui ont l’avantage de limiter certains désagréments que l’on peut rencontrer quand on roule avec un vélo mécanique, comme l’effort à fournir et la transpiration qui en découle. Le vélo en ville est plus que jamais un mode de transport pertinent et efficace.

Mise en place des corridors cyclables dans l’arrondissement de la Ville de Liège

4 images
Le vélo, l'alternative mobilité en ville ? © Tous droits réservés
Le vélo, l'alternative mobilité en ville ? © Tous droits réservés
Le vélo, l'alternative mobilité en ville ? © Tous droits réservés

Le Beau Vélo de RAVeL vous emmène à la rencontre de Didier Castagne. Il vous présente, avec passion, l’un des grands projets du Plan urbain de Mobilité : la mise en place de corridors cyclables dans l’arrondissement de la Ville de Liège. C’est en fait tout un réseau cyclable qui se crée grâce à des tronçons aménagés au gré des potentialités. Et ça pour le plus grand bonheur des Liégeois ! Découvrez avec nous le tronçon qui relie le quartier Saint-Léonard à Herstal et la Zone d'activités économiques des Hauts-Sarts.

Où peut-on trouver plus d’infos ?

Sur le site mobilite.wallonie.be, vous trouverez plein d’infos à propos de la mobilité en général, et plus spécifiquement sur la mobilité à vélo. www.mobilite.wallonie.be.

Retrouvez Le Beau Vélo de RAVeL chaque samedi de 16h à 18h sur VivaCité, et le dimanche à 13h35 en télé sur La Une. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK