Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Vous rencontrerez bientôt des voitures espions équipées de caméras ANPR

Les caméras ANPR (Automatic Number Plate Recognition) sont partout : le long de nos routes, sur les ponts, dans des voitures de police banalisées. Bientôt, elles pourront même coincer les automobilistes qui continuent d’utiliser leur GSM au volant.

C’est l’un des sujets des éditions Sud Presse que Cyril a développé dans la revue de presse du 8/9.

Des caméras pour lutter contre le GSM au volant

Cyril développe : "vous le savez, les caméras ANPR (Reconnaissance automatique de la plaque d’immatriculation, en français) se multiplient sur nos routes y compris sur les voitures de police."

Selon Sud Presse, de nombreuses zones se sont équipées de voitures banalisées, avec des caméras plus ou moins discrètes. Un lecteur intrigué nous a envoyé des photos d’une Volvo noire, avec de bizarres bosses sur le capot avant.

Alors, des radars dans le capot ? Pas du tout, mais bien des caméras ANPR. Celles-ci permettent de scanner entre 1000 et 1500 plaques de voiture par heure. En fonction de ce que l’on demande à l’ordinateur à l’intérieur du véhicule de police, il est possible de repérer les véhicules sans assurance, ou volés, ou les plaques volées, ou encore les véhicules en défaut de contrôle technique écrit le quotidien. "Avec ces caméras, il sera aussi possible de faire des recherches dans le cadre d’enquêtes judiciaires ou pour des personnes recherchées" ajoute Cyril. Tout ça est déjà largement utilisé.

Un vrai plus pour la sécurité routière

Selon Vias : "Ces caméras, c’est un vrai plus pour la sécurité routière", estime Benoît Godart, porte-parole de l’institut Vias. " Quand on voit le nombre de personnes qui roulent sans assurance, ou avec un véhicule qui n’est pas en ordre de contrôle technique.

Imaginez ceux qui ont des accidents avec ces gens en défaut. Ça peut devenir l’enfer. "On a parfois l’impression que les Flamands sont à la pointe en matière d’utilisation des technologies note le quotidien. "Ils ont peut-être un peu d’avance, mais les zones de police de Wallonie suivent. Et sont même actives depuis des années. Je pense que de nombreux policiers ont ces voitures avec les caméras ANPR. Toujours selon les éditions Sud Presse, des zones comme Charleroi, la zone boraine, ou d’autres en région liégeoise sont aussi à la pointe. " Cela dit, il est vrai que certaines zones flamandes, comme à Gand ou Malines vont plus loin.

Plus d’infos dans le 8/9

L’article complet est à découvrir dans les éditions Sud Presse de ce mercredi.

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK