Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Utilisez-vous vraiment tous vos appareils électroménagers ?

Selon une étude réalisée par Cash Converters et 2ememain, 53% des Belges francophones conservent des appareils de cuisine non utilisés depuis au moins 12 mois, relate La DH. En faites vous partie ? C’est dans la revue de presse du 8/9.

La DH – "Un belge sur deux n’utilise pas ses appareils électroménagers"

Grille-pain, cuit-vapeur et autre gaufrier traînent dans vos placards ? Alors comme un Belge sur deux, vous faites partie de ceux qui gardent des appareils électroménagers sans les utiliser. Dans le TOP 10, on retrouve la machine à glace en première position, suivie de près par la centrifugeuse et le cuit pain.

Pourquoi conserver des appareils que l’on n’utilise pas ? Les raisons sont multiples, mais celle qui revient le plus souvent selon l’étude est le fait que ces machines pourraient s’avérer utiles à un moment ou un autre

Il est peut-être temps de faire de la place et gagner un peu d’argent au passage ? "Les appareils que vous considérez comme inutiles ne le sont pas pour tout le monde. Au contraire. Mieux vaut donc les vendre et leur donner une deuxième vie" explique Alain Buyle, porte-parole de 2ememain au quotidien.

Sudpresse : "un python de 4 mètres qui surveillait le cannabis"

Incroyable découverte en région liégeoise ! Dans le cadre d’une perquisition liée aux stupéfiants, des policiers sont tombés nez à nez avec un python vivant en liberté à côté de plants de cannabis. Long de 4 mètres et pesant une cinquantaine kilos, le quotidien nous informe que l’intervention de 5 pompiers a été nécessaire. Cette espèce venue d’Asie peut mesurer jusqu’à 7 mètre en liberté, une des espèces les plus grandes au monde. Après un examen médical qui a révélé que le serpent était en parfaite santé, l’animal a été placé dans un refuge spécialisé dans les espèces exotiques au Limbourg.

Le Soir : "Faut-il forcer ses enfants à finir leur assiette ?"

La réponse est non ! Cette pratique est proscrite par les experts, dénonce Le Soir. L’explication est toute simple. "Dès la naissance, un enfant en bonne santé possède des signaux naturels le guidant à gérer son appétit. S’il a faim, il est capable de réclamer et d’arrêter de lui-même lorsqu’il est rassasié." explique une diététicienne pédiatrique au quotidien. Un autre risque est de provoquer le dégoût de l’aliment en question.

Quelques astuces : ne pas autoriser de refus sans que l’enfant ne goûte à l’aliment, et veiller à donner la quantité de nourriture adaptée à son âge. Il est préférable de proposer une plus petite portion, quitte à ce qu’il se réserve par la suite.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK