Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Un enfant de 7 ans mène une très belle action pour aider les enfants plus démunis

Thomas à tout juste 7 ans et il est bien conscient qu’il est plus chanceux que d’autres enfants. C’est pourquoi il a décidé d’agir en réalisant un défi pour Viva for Life.

Il n’y a pas d’âge pour la solidarité alors, en cuisine et sur son vélo, il se bouge pour les enfants plus précarisés. C’est l’un des sujets de nos confrères de la DH les Sports + développé par Cyril dans la revue de presse du 8/9.

Une action qui prend de l’ampleur

Depuis 8 ans, la grande opération de solidarité Viva for Life se déroule chaque année en Belgique. Son but est de récolter des fonds pour lutter contre la pauvreté infantile. Un enfant sur quatre vit dans la pauvreté en Fédération Wallonie-Bruxelles et c'est une opération pour laquelle de nombreux jeunes se mobilisent dont ce jeune Anderlechtois.

Fabriquer et vendre un maximum de cupcakes pour soutenir financièrement les enfants qui n’ont pas sa chance : c’est le beau défi que s’est lancé Thomas, un jeune garçon explique la DH les Sports +. Depuis la première semaine de Toussaint, il s’agite derrière les fourneaux au bénéfice des enfants qui vivent sous le seuil de pauvreté via l’association Viva for life.


►►► A lire aussi Recettes de Candice : Cupcakes gourmands


Tous en Cuisine : Thomas a enfourcher son tablier et s'est mis à la fabrication des cupcakes et les vendre pour récolter de l’argent pour Viva for Life. Aussi, il réalise les livraisons des commandes dans sa commune à vélo. Thomas explique qu’il a choisi les cupcakes car il avait une bonne recette de sa grand-mère et qu’en famille ils sont doués pour les faire et qu’ils plaisent à tout le monde. "On a voulu les livrer à vélo car j’aime le sport et surtout que ça augmentait le challenge, et du coup certaines personnes m’ont parrainé sans m’acheter de cupcakes." ajoute le jeune garçon au quotidien.

Au départ, Thomas et sa maman pensaient vendre leurs cupcakes uniquement à des proches, familles et amis. Très vite, leur action prend cependant de l’ampleur. "Avec le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux, on a commencé à avoir des demandes d’amis et même d’inconnus." Le jeune Anderlechtois a déjà pédalé jusqu’à Forest et Leeuw-Saint-Pierre. Les personnes qui habitent trop loin peuvent parrainer son défi sur le site de Viva for life.

Notre confrère de la DH rappelle qu’il y a différentes manières de récolter de l’argent : en faisant en don, en participant aux défis proposés par Viva for Life, ou en créant son propre défi.  Rappelons que les goodies Viva for Life 2020 sont disponibles en ligne.


L’article complet est à découvrir dans les éditions de la DH les sports + de ce mardi 8 décembre.

Découvrez en vidéo le défi de Thomas

Les titres à la 'Une" de vos quotidiens

le programme de la semaine, c’est par ici

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK