Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Un Belge sur cinq ne comprend toujours pas la tirette !

;
5 images
; - © Tous droits réservés

Petit détour par la librairie avec Audrey qui épingle pour nous les faits d'actualité qui font la Une des journaux. 

Dernière Heure 'Principe de la tirette : près de 500 P.-V. en 5 ans'

 l y a cinq ans, le 1 er  mars 2014, le mécanisme de la tirette entrait officiellement dans le code de la route en Belgique.

Le principe a pour objectif de fluidifier la circulation en imposant aux automobilistes une alternance de priorité lors d’un rétrécissement de bande, que celui-ci soit structurel ou ponctuel en raison d’accidents ou de travaux.Un système pas forcément appliqué par tous : en cinq ans, ce sont près de 500 automobilistes qui ont été verbalisés pour non-respect de la tirette sur l’ensemble du pays. Seulement 500 diront certains, alors que des dizaines d’infractions du genre sont commises chaque jour en Belgique sans être sanctionnées.“Ce n’est pas une priorité de la police, confie Benoît Godart, pour l’Institut Vias. 

Et à moins de prendre l’automobiliste sur le fait, ça reste une infraction très compliquée à verbaliser.”

Et au coeur de vos quotidiens

Sud Presse ' Les 232 espèces de reptiles autorisées "

Les amoureux des NAC (Nouveaux animaux de compagnie) devront bientôt se reporter à une liste positive avant de casser leur tirelire pour acheter un serpent, un gecko ou une tortue. Les espèces ne figurant pas sur cette liste ne pourront plus être détenues par le commun des mortels.

" Un iguane peut atteindre 2 m et peser 5 kg. Certes, certaines personnes peuvent trouver cela beau, mais ce n’est pas une espèce de lézards à avoir chez soi", explique Nicolas Schoonheere. Vétérinaire dans une clinique spécialisée dans les NAC (lire ci-contre), il a participé, avec d’autres spécialistes comme Gaia, à l’élaboration d’une liste de reptilesque l’on peut détenir à domicile. 

La Libre "Un bar à bière dans les nouveaux avions long-courriers de Brussels Airlines" 

Ils sont considérés comme étant les plus vieux Airbus A330 encore en service sur la planète.

Brussels Airlines va, peu à peu, mettre à la retraite ses avions long-courriers, dont certains atteignent les 25 ans d’âge, pour les remplacer par de nouveaux modèles. Dès avril et jusqu’en 2020, la compagnie belge va ainsi remplacer 7 de ses 10 A330, des avions destinés à ses vols vers l’Afrique et les États-Unis, par des A330 CEO, moins bruyants, moins énergivores et moins polluants. Ces nouveaux avions ont été achetés aux compagnies Singapore Airlines et Cathay Pacific. Ils ne sont pas vraiment neufs, puisqu’ils ont “trois à quatre ans” de service derrière eux.

L'écho" BNP Paribas Fortis veut supprimer près d'un job sur cinq d'ici 2021"

Nouvelle baisse massive de l'emploi en vue dans la première banque du pays. Via, notamment, le non-remplacement de retraités et un départ anticipé proposé à 800 collaborateurs de 58 ans et plus.

"Les secrétaires fédéraux du Setca-BBTK ont décidé de prendre leurs responsabi-lités et de signer les deux conven-tions."

Mauvaise nouvelle pour l'emploi chez BNP Paribas Fortis. L'enseigne bancaire entend supprimer quelque 2.500 jobs sur trois ans (2019-2020-2021). La maison emploie actuellement 13.000 équivalents temps plein, ce qui signifie qu'un job sur cinq est appelé à disparaître en trois ans.

L'Avenir" Une carte de crédit carbone pour sauver le climat"

Un crédit d’émissions de CO2 pour chaque citoyen, à consommer (ou pas) comme on veut. Une idée novatrice pour sauver le climat.

 

Sur la grande question de la lutte contre le dérèglement climatique qui agite la société, il y a d’un côté des citoyens qui manifestent pour des actions concrètes et plus ambitieuses et de l’autre des politiques qui peinent à émettre des solutions plus durables que la prochaine échéance électorale. Et puis il y a aussi ceux qui, moins médiatisés, cherchent des solutions concrètes et efficaces sur le long terme.