Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Tanguy Dumortier : "La nature, elle est fascinante partout"

Tanguy Dumortier était l'invité confiné du 8/9 à l'occasion de la fin de cette saison particulière du Jardin extraordinaire, que vous pouvez redécouvrir sur Auvio.

La saison du Jardin extraordinaire s'est achevée samedi dernier avec un numéro consacré à l'Archipel des Galapagos.

Avant cela, vous avez été plus de 500.000 à suivre les quatre émissions confinées, rendues possibles grâce à votre participation ! Vous avez été plusieurs milliers à nous envoyer des images de votre environnement et de vos animaux.

Si vous avez manqué ces derniers numéros, ils sont tous disponibles en replay sur Auvio.

Des choses extraordinaires à côté de notre porte

Tanguy Dumortier, durant son confinement, a donc pris le temps de s'intéresser encore plus fortement à la nature qui l'entoure dans son propre jardin extraordinaire. "Il n'y a pas grand chose si on veut ou beaucoup de choses si on prend la patience de regarder. Tout dépend du regard qu'on y porte quand on regarde de près comme on l'a fait pour nos émissions participatives : une simple pâquerette qui pousse dans le jardin, c'est fascinant" se réjouit-il.

L'animateur retire une belle expérience des quatre émissions confinées du Jardin Extraordinaire. Il estime qu'il faut d'abord se pencher sur des petits choses simples qui fourmillent dans notre jardin au lieu de toujours chercher le dépaysement : "On est rentré dans une dynamique de toujours aller plus loin pour voir plein de choses extraordinaires alors qu'on en a parfois juste à côté de notre porte. C'est un peu ce que nous ont appris nos téléspectatrices et téléspectateurs. Il suffit parfois de regarder pour découvrir juste à côté de chez soi des choses qui sont là depuis longtemps, des petites choses de nature, des petits nids d'oiseaux, des plantes magnifiques, des insectes qu'on avait oubliés".

Une émission participative et coopérative

Outre cette mise en lumière de la nature en Belgique, Tanguy Dumortier reconnaît avoir vécu une riche expérience, pleine de découvertes et de partage au point de repenser un peu l'agencement de l'émission. Il annonce : "On fera évidemment participer les personnes qui nous envoient des vidéos parce que c'est fascinant et parce que tout simplement, c'est comme si tout à coup, ils multipliaient notre force de travail par des millions de participants. Ils sont à des endroits et voient des choses que nous professionnels de l'image on n'aurait pas pu mettre en boite et eux le font".

Tanguy ajoute :

On a vraiment eu l'impression de construire une émission participative et coopérative. C'est assez inédit dans le genre animalier de faire une telle émission à la télé.

Il développe : "C'était vraiment une expérience (inoubliable) et je suis resté en contact avec certains d'entre eux. C'est très agréable, niveau humain aussi de partager ces découvertes".

"Tout me passionne dans la nature"

Cette saison du Jardin Extraordinaire s'est terminé pour cette saison avec l'Archipel Galapagos.

Tanguy Dumortier annonce déjà cependant les prochains pays que vous découvrirez dans la prochaine saison : "On avait déjà quelques voyages en boîte et en montage avant le confinement, notamment en Éthiopie, un pays vraiment fascinant. On le découvrira au début de la saison prochaine (...) On a aussi quelques émissions d'avance en Islande, au Sénégal, toutes sortes de belles choses à découvrir parce que c'est sûr un jour on sera repris par l'envie d'aller voyager, d'aller voir un peu plus loin".

Il précise : "Je pense que ce qui est passionnant dans la nature, c'est qu'on peut découvrir des toutes petites choses près de chez soi et qu'elles sont en relation avec des choses qui sont beaucoup plus loin. Les deux ne sont pas incompatibles".

S'il a apprécié son voyage à l'Archipel des Galapagos qu'il considère comme un endroit phare en terme de biodiversité de la planète, il assure apprécier la nature dans son ensemble, tant celle entourant son jardin que celle qu'il découvre à des milliers de kilomètres de la Belgique. "La nature moi je suis très bon client, elle est fascinante partout. Je me penche sur des fourmis dans mon jardin et je trouve cela merveilleux. Pour l'émission j'ai filmé des punaises dans mon jardin, ce sont des insectes sur lesquels on peut apprendre des tonnes de choses incroyables" assure-t-il.

Il résume ainsi : 

Que ce soit à l'autre bout du monde, que ce soit une baleine ou une bande de fourmis, tout me passionne dans la nature.

Pour patienter jusqu'à la prochaine saison, rendez-vous sur Auvio pour revoir les émissions de cette saison ainsi que les quatre émissions spéciales confinement.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK