Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Sheila sur son 27e album : "C’est l’album d’une vie, avec tous les styles de chansons que j’ai faites"

Sheila était l’invitée du 8/9 à l’occasion de la sortie de son nouvel album Venue d’ailleurs prévue le 2 avril prochain. Cet album dévoile toutes les facettes de la chanteuse française et icône Yéyé, qui se confie plus intimement pour la première fois en chanson.

Dans ce 27ème album, Sheila nous dévoile une autobiographie musicale oscillant entre la joie et la mélancolie. On y retrouve des styles variés : la Pop, le Rock, le Disco et le piano-voix.

Tous yéyé est l’un des extraits de ce nouveau disque. Cette chanson porte un regard amusé sur les années Yéyé et leur insouciance, un titre nostalgique et léger tout comme Baby Doll Sheila fait un clin d’œil aux sixties.

Mais Sheila nous parle aussi de sujets plus intimes et fragiles comme par exemple avec La Rumeur.

Sheila était aussi l’invitée de Serge Vanhaelewyn dans Viva + de 11h à 12h, retrouvez son interview exclusive en bas de cet article.

Un album intime à l’accent belge

Cette autobiographie musicale qu’est Venue d’ailleurs porte un fort accent belge puisqu’elle a été enregistrée au studio ICP à Bruxelles. Un titre comme Tous Yéyé est même signé par le Nivellois Maxime Legrand de Zappeur Palace.

Sheila, habituée à divertir et à faire bouger son public, se dévoile enfin plus personnellement à 75 ans. "Il n’est jamais trop tard et je suis tellement jeune que le temps n’a pas d’importance. Pour raconter une vie, il fallait qu’il y ait des années qui passent, et là, elles sont passées. D’ailleurs je fêterai au Cirque Royal le 5 novembre 2022 le 60ème anniversaire (de ma carrière). Il faut attendre, avoir des expériences, des drames, des vies" déclare-t-elle. "En plus j’ai touché dans cet album des choses auxquelles je crois, comme les âmes sœurs, les chamans, des sujets qui me touchent vraiment comme la planète avec 7ème continent".

L’interprète des Rois mages dédie aussi le titre Cheval d’amble, écrit par le dramaturge Christian Siméon et le compositeur de musiques de films Philippe Rombi, à son fils Ludo, décédé en 2017 à l’âge de 42 ans. "Cette chanson n’est d’ailleurs pour moi pas une chanson, mais une espèce d’envoi là-haut, pour mettre cela dans la lumière" estime-t-elle. "Et puis ce message, à travers mon expérience, est valable pour toutes les mamans qui ont vécu le même drame que moi".

Les rumeurs sur Sheila

Sheila se livre aussi avec beaucoup d’émotion sur La rumeur, évoquant les attaques sur sa personne : on a pendant longtemps colporté la rumeur qu’elle était un homme et que son enfant n’était pas le sien, qu’elle l’avait adopté. "C’est quelque chose qui reste. […] J’ai voulu faire cette chanson par rapport à mon histoire parce que c’est un pavé énorme pour moi mais aussi parce que c’est un fait de société aujourd’hui. Évidemment, cela ne passe plus par les journaux, mais cela passe par les réseaux sociaux. Je crois que les gamins qui font une blague ou ont envie d’emmerder le voisin ou la petite amie, ils ne se rendent pas compte des dégâts que cela peut faire. Une rumeur, c’est vraiment un assassinat programmé si cela dure très longtemps. On vit sous les regards, sous les quolibets qu’on lance pour que vous les entendiez et c’est terrible, on ne sait plus où se mettre" déplore-t-elle.

La chanteuse française a d’ailleurs dû vivre avec de telles rumeurs dès ses débuts à 18 ans et jusqu’à ses 40 ans. "Tout cela mis bout à bout, moi évidemment cela m’a entamé, car quand tu as 18 ans, tu n’es pas préparée à cela et mes parents, ils ont perdu leurs amis parce qu’il n’y a pas de fumée sans feu" dévoile-t-elle, précisant que cette rumeur a été lancée par son ancien producteur. "Il me disait à l’époque : 'Ne t’inquiète pas, tant qu’on parle de toi c’est bon'. C’est encore plus dramatique humainement parlant".

Un album aux genres variés

Ce nouvel album n’est pas qu’introspectif, il est à l’image de Sheila : coloré, entraînant et marqué de divers genres musicaux.


►►► À lire aussi : Claudio Capéo sur son album italien : "Il n’aurait pas été pareil si on l’avait enregistré en France"


Venue d’ailleurs, c’est notamment l’album des retrouvailles avec Nile Rodgers, le célèbre guitariste de Chic qui lui avait composé son tube planétaire Spacer, sur le titre Law of Attraction, une chanson qui renvoie à la période disco-funk de la chanteuse française :

C’est un album d’une vie, avec tous les styles de chansons que j’ai faites.

Un travail de longue haleine

Si Sheila a senti que ce 27ème album était le moment pour elle de se confier en chanson, elle a toutefois souhaité qu’il soit extrêmement fidèle à ses attentes. "Cela faisait 10 ans que je n’avais pas sorti d’album, je ne voulais pas juste enregistrer des chansons. Cette idée, je l’ai depuis 4 ans, je me suis battue pour l’avoir, j’ai travaillé avec plein de gens et au bout du compte, le bonheur est arrivé à Bruxelles : on s’est retrouvé avec Ludovic Barnoin mon manager, Eric Azhar qui a réalisé cet album, la personne qui s’occupe des spectacles avec qui je travaille, le groupe H-TAAG et au milieu de tout cela Maxime Legrand et on a pris du bonheur et j’ai réussi à faire ce dont j’avais envie. Je ne sais pas comment les gens vont réagir mais moi j’ai été au bout de mon cœur et de ce que je voulais" se réjouit-elle.

Cet album rend fière la chanteuse qui a travaillé d’arrache-pied : "J’avais une idée précise : tous les auteurs qui ont écrit pour moi j’ai passé des heures pour leur expliquer comme si c’était moi qui avais écrit les chansons. Je voulais quelque chose de vrai, mes idées, mes croyances […] Je me suis battue et le fait ne serait-ce que d’y arriver cela fait du bien".

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

1 images
© Tous droits réservés
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK