Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Saskia, la Bruxelloise qui suit les traces de Stromae joue "Dans ma tête" en live

L’autrice-compositrice-interprète mais aussi productrice belge Saskia était l’invitée du 8/9 pour présenter son single Dans ma tête. Elle l’a également joué dans un live envoûtant dans l’émission.

Cette jeune bruxelloise issue d’une famille de musiciens propose un univers musical entre la pop, le RnB, la musique électronique et la chanson française.

Saskia a déjà sorti quelques singles dont Dans ma tête, un titre qu’on vous fait découvrir depuis quelques semaines déjà sur VivaCité. Dans cette ballade, qu’elle a interprétée en live dans Le 8/9 avec son synthétiseur, Saskia nous parle d’une rupture et de la difficulté de surmonter la séparation.

Saskia et l’art du beatmaking

Saskia fait partie de ces artistes qui savent tout faire : déjà autrice-compositrice-interprète, la jeune bruxelloise produit aussi ses propres morceaux.

Inspirée par les productions de Stromae, elle a commencé il y a quelques années par créer sa musique chez elle par MAO – musique assistée par ordinateur. Cette méthode lui a exigé beaucoup de travail. "Il faut apprendre et trouver son univers et c’est un truc qui prend du temps. Se satisfaire prend beaucoup de temps aussi. Je suis toujours en construction d’ailleurs mais je suis arrivée à un stade où il y a des compositions qui m’ont plu et où je me suis dit : 'Je peux les assumer et les partager'" déclare-t-elle.


►►► À lire aussi : Jérémie Makiese, gagnant de The Voice Belgique : "Je suis venu avec une question, BJ a donné la réponse"


La chanteuse et musicienne pouvait déjà compter sur une solide formation en académie, notamment un cours d’improvisation au piano débuté à l’âge de 6 ans. Elle écoutait un morceau et devait ensuite le reproduire sur son piano de mémoire. Le beatmaking qu’elle a réalisé avec son logiciel de musique assistée Logic Pro s’applique selon un procédé identique. "J’essayais de décortiquer piste par piste pour capter ce qui compose un son : il y a une basse, un pad, un synthé, des cloches, il y a de tout dans une instru. Tu décortiques et tu testes" explique-t-elle.

Comment reconnaître un bon morceau

Si Saskia est de nature persévérante, elle sait à partir de quel moment un morceau qu’elle a composé est bon. Elle dévoile : "La petite magie c’est de dormir et de se réveiller pour voir si cela te plaît toujours. C’est là en principe où tu as des surprises. Cela m’est déjà arrivé de faire des nuits blanches où je suis hyper emballée par mon truc, je me dis que j’ai fait un truc de fou. Je vais dormir et je réécoute cela deux jours après et je me dis que c’est nul. Si après avoir réécouté deux fois tu trouves que ce n’est pas nul, c’est que c’est bon".

Le premier titre qui atteint sa satisfaction et qui paraît donc en single pour la chanteuse, c’était Pause en 2019. Après cette première chanson, une maison de disque française la signe ensuite. Malgré tout, Saskia peut toujours jouir de sa liberté d’enregistrement. "Maintenant j’ai une super équipe qui m’entoure et m’aide beaucoup. Au niveau de la production musicale cela reste toujours moi aux commandes avec l’aide de Simon LeSaint (NDLR : batteur et DJ qui travaille avec Stromae et qui possède un studio d’enregistrement) qui habite à Bruxelles aussi" pointe la chanteuse.

Elle compose donc toujours tout de A à Z et se rend chez le DJ et producteur pour peaufiner et enregistrer.

Un live qui restera "Dans la tête"

L’un des premiers résultats s’intitulait La mer, une chanson au texte doublement poignant, à la fois écologique et migratoire.

Saskia raconte comment lui est venue l’idée de cette chanson : "J’avais regardé un documentaire sur l’état des océans qui m’avait vraiment perturbée. J’ai écrit ce son dans la semaine ou semaine d’après. Il y a ce côté pollution mais aussi migratoire car on est dans une crise migratoire depuis plusieurs années. C’est quelque chose qui me touche d’autant que moi-même j’ai des origines (NDLR : elle est née d’une mère algérienne mais a été adoptée en Belgique). À un moment donné je me demande qu’est-ce qu’aurait été ma vie si je n’étais pas née ici. C’est aussi personnel parce que j’aurais pu ne pas naître ici et ne pas avoir la même chance".

Avec son dernier single Dans ma tête, Saskia bouleverse encore autant par la sincérité de ses textes que la sensualité de son timbre de voix. Cyril et ses chroniqueurs ont véritablement été conquis et envoûtés par sa prestation !

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK