Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Saskia, de la voix de Lala des Télétubbies à artiste complète, reprend le dernier tube de The Weeknd

Saskia était l’invitée du 8/9 pour présenter son premier EP, Quand je vois l’humain, duquel provient son dernier morceau, Comme une fleur, qu’elle a joué en live. La jeune auteure-compositrice-interprète, voix de Lala des Télétubbies à 6 ans, a aussi repris Save Your Tears de The Weeknd.

Cette jeune bruxelloise issue d’une famille de musiciens propose un univers musical entre la pop, le RnB, la musique électronique et la chanson française.

Elle sort désormais son premier EP, composé de 5 titres : La mer, Si un jour, Comme une fleur et le single Dans ma tête, que vous avez déjà entendu sur VivaCité.

Elle livre des textes engagés porteurs de sens sur des sujets sociétaux mais aussi sur des sujets plus légers comme les histoires d’amour.

Cet EP est annonciateur d’un premier album dont la sortie est prévue pour la fin de l’année.

Des Teletubbies à artiste multitâches

Saskia se révèle au public depuis un an environ avec ses premières compositions. Sa voix a pourtant accompagné de nombreux enfants au début des années 2000. Elle a prêté sa voix, pour quelques épisodes, à Lala, célèbre personnage des Télétubbies !

Elle raconte comment elle s’est retrouvée à faire du doublage. "C’était une amie à ma mère qui s’occupait justement des voix. Je devais avoir 6 ans. Elle lui avait dit qu’elle recrutait des gens pour faire les voix et ma mère a répondu : 'Ma fille pourrait le faire'" explique-t-elle.

►►► À lire aussi : Artistes, chroniqueurs, auditeurs : tous mobilisés en hommage aux victimes des inondations


Dans les années 2020, finis les doublages, Saskia devient donc auteure-compositrice-interprète et même productrice. Elle a réalisé une grande part de son EP mais s’est toutefois entourée d’autres experts du métier. "Je me suis quand même fait aussi accompagner de quelques musiciens pour finaliser chaque titre. Cela a été une phase cruciale et précieuse pour moi. J’ai essayé de faire le plus que je pouvais moi-même car je trouvais que c’était important comme premier projet".

L’oreille musicale

L’artiste bruxelloise jouit d’ailleurs d’une productivité exemplaire, testant inlassablement de nouveaux morceaux, qu’elle fait découvrir en primeur à son public sur ses réseaux sociaux. Elle a donc gardé la crème de la crème sur ce premier EP.

Ce rendement, elle le doit en partie à son oreille de musicienne qui capte la moindre histoire ou mélodie, qui peut provenir de partout, même celle entendue sur les quais du métro. "Mon oreille est très affûtée donc elle est un peu tout le temps au taquet, ce qui peut être un peu fatigant. Du temps libre avec des amis où on met de la musique en fond je n’aime pas, parce que j’ai l’impression de travailler. Le silence c’est là où je fais une pause, sinon je suis toujours concentrée à l’affût d’une mélodie, d’un son" dévoile-t-elle.

Alliant autant la sensibilité dans l’écriture de la grande chanson française que les sonorités de la variété actuelle, Saskia reste aussi attentive aux sorties musicales du moment. Dans Le 8/9, elle a donc revisité tout en douceur le dernier tube de The Weeknd en featuring avec Ariane Grande : Save Your Tears. Elle a ensuite joué son nouveau titre, Comme une fleur, présent sur son premier EP, Quand je vois l’humain.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK