Le 8/9

Tous les vendredis, lundis, mardis, mercredis de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Sarah Biasini aborde l’amour et le deuil de sa mère, Romy Schneider, dans un premier livre poignant

La comédienne Sarah Biasini, la fille de Romy Schneider, était l’invitée du 8/9 pour parler de son livre La beauté du ciel, qui questionne l’amour maternel et le deuil de sa mère.

Sarah écrit à sa fille qui vient de naître. Elle lui confie ses joies, ses peines, ses angoisses et surtout l’absence de sa propre mère. Une maman mais aussi une grande star du cinéma : Romy Schneider.

Dans cet ouvrage, Sarah nous dévoile de façon intime son rapport à sa mère, au manque qu’elle a créé, à la mort et à l’amour. Mais elle se pose aussi beaucoup de questions : Comment grandir quand on a perdu sa mère à quatre ans ? Comment faire le deuil d’une mère que le monde entier adore ? Comment devenir à son tour une mère ?

Les réponses, Sarah va les chercher dans son héritage familial, dans l’amour de ses proches, de ses amis et de son entourage.

Puiser dans l’amour maternel

La beauté du ciel a vu le jour un peu inopinément. Le 1er mai 2017, Sarah Biasini reçoit un appel d’une policière lui apprenant que la tombe de sa maman, Romy Schneider, a été profanée.

Cet épisode pourtant bouleversant fait basculer sa vie : alors qu’elle n’arrivait pas à tomber enceinte, elle apprend qu’elle attend un enfant peu de temps après. "C’était une opportunité à saisir. Je ne pensais pas à ce livre depuis des années mais quand ce coup de fil est arrivé et que je suis tombée enceinte pour la première fois de ma vie trois semaines après, je me suis dit que c’était assez poétique (comme situation et point de départ du livre)" explique-t-elle.

Dans ce livre, l’écrivaine s’épanche sur les souvenirs et les anecdotes qu’elle a gardés de sa mère, établissant ainsi un lien intergénérationnel pour façonner son propre rôle de mère. "De manière générale comme tout parent quand on s’apprête à attendre un enfant, qu’il soit de notre propre sang ou non, à partir du moment où on en a la charge d’un enfant, que ce soit pour le père ou la mère, tout d’un coup, on se dit qu’il y a une sacrée responsabilité qui nous tombe sur les épaules. Forcément, on se demande quel genre de parent on veut être, quel genre de relation on voudra avoir avec son enfant. Je me demande ainsi quel genre d’enfant j’ai été, quels genres de parents j’ai eus, comment j’ai appris tout ce que je sais, comment je vais le transmettre" expose l’auteure.

Les souvenirs de sa propre mère

Sarah Biasini, ayant perdu sa mère à l’âge de 4 ans, ne garde que peu souvenirs de Romy Schneider mais certains subsistent.


►►► À lire aussi : Emma Daumas revient avec un nouvel album : "Je me sens comme une exploratrice de la musique"


La comédienne révèle : "Il y a des souvenirs réels mais qui sont assez furtifs comme des flashs. Maintenant cela fait presque 40 ans (NDLR : Romy Schneider décède en septembre 1982 après avoir divorcé en 1981 du père de Sarah, le journaliste Daniel Biasini) donc la mémoire s’érode un peu mais heureusement j’ai un fonds photographique extrêmement large chez moi de photos de famille privées, et plus les récits des uns et des autres".

3 images
- © Valery Hache / AFP

Oser aborder le rapport à la mort de ses proches

Même s’il évoque les souvenirs de Sarah Biasini et son rôle de mère, ce livre concerne tout le monde. "Je n’allais pas m’inventer une autre mère mais je l’écrivais en me disant : 'Cela pourrait être très bien une autre femme'. Ce qui m’importait c’était l’absence, comment une famille vivait avec ses morts. On a tous des morts proches ou plus ou moins proches de nous avec lesquels on doit vivre, avec un souvenir, il y a plein de gens qui peuvent se reconnaitre" déclare-t-elle.

Le rapport à la mort des proches est en effet le sujet central de La beauté du ciel, un rapport qui devrait être moins tabou estime l’auteure française : "C’est un vrai sujet, on a peur de parler de la mort la plupart du temps, on le voit d’ailleurs depuis le covid. Il faut pouvoir en parler et vivre avec. Après c’est très personnel, chacun fait comme il veut mais j’avais envie d’en parler".

3 images
© Ursula Duren / DPA / AFP

Un second livre pourrait voir le jour

Ce premier livre, a donné envie d’en écrire d’autres à la comédienne française. Elle confie réfléchir au thème d’un second livre, tout en assurant que le style changera en grande partie. "Ce sera plus de l’ordre de la fiction le deuxième. Après la fiction s’inspire souvent de la réalité" dévoile-t-elle.

Ce récit bouleversant sur l’enfance de Sarah Biasini et les dernières années de la vie de Romy Schneider qu’est La beauté du ciel devrait vous emmener là où la défunte actrice a toujours culminé, même de son vivant : dans les étoiles.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK