Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Qu’est-ce qui permet aux oiseaux migrateurs de se diriger et corriger leur trajectoire ?

Chaque printemps, des milliards d’oiseaux migrent sur de très grandes distances un peu partout dans le monde. À l’automne, ils parcourent le trajet contraire et répètent le même voyage chaque année pour nicher au même endroit. Mais comment font-ils ? C'est l'un des sujets développés par Cyril  dans la revue de presse du 8/9.

Les grues cendrées qui survolent notre pays en ce moment font partie des espèces migratrices emblématiques.  “ Les grues cendrées ont vraiment un couloir migratoire : elles passent entre le sillon Sambre et Meuse et le sud de la Gaume, explique Jean-François Buslain, directeur de la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux dans les colonnes de La Libre Belgique.

On peut les voir passer au-dessus des Fagnes, des hauteurs de Liège, du pays d’Aubel… Elles arrivent du sud et remontent très haut vers le nord, dans la toundra et le nord des forêts scandinaves, pour s’y reproduire peut-on lire dans le quotidien..


►►► A lire aussi Une équipe de l’armée de l’air analyse le vol des grues cendrées pour éviter le bird strike

1 images
Crowned crane close-up © Ary6

Les champs magnétiques : une forme de GPS ?

Les oiseaux ont besoin de trois choses pour s’orienter : " Une durée, déterminer la direction et disposer d’un plan ", selon Francesco Bonadonna, spécialiste de ce domaine et directeur de recherche au CNRS explique-t-il à nos confrères de la Libre Belgique.

" Selon une étude qui a été réalisée, quand ils sont déviés du vent les oiseaux reprennent la bonne trajectoire, des chercheurs ne sont penchés sur le dossier et ne sont pas tous d’accord sur la conclusion " explique Cyril. En fait les oiseaux arriveraient a capter les champs magnétiques et ils arriveraient a se diriger grâce à cela ressentent plus ou moins forts qui arrivent à corriger leur trajectoire. " Comme ils volent très haut ils voient mieux où ils doivent aller " souligne Jérôme de Warzée avec l’humour qu’on lui connaît sur le plateau du 8/9.

On pense depuis longtemps que les pigeons voyageurs utilisent le soleil comme boussole et comme carte de navigation… L’odorat écrit encore le quotidien.

Des tests effectués en cage : " pour vérifier cette supposition, les oiseaux sont placés en cage dans une bobine de Helmholtz, un appareil qui permet de changer la nature du champ magnétique à proximité des oiseaux, pour faire croire qu’ils se trouvent dans un lieu magnétique différent " explique Cyril. Toutes les autres variables restaient les mêmes, mis à part la location magnétique que nous avons changée pour la faire coïncider avec un lieu bien plus loin que ce qu’ils auraient pu expérimenter lors d’un voyage précédent souligne encore la Libre Belgique.

Résultat ? " Ils ont cette fois décollé dans la mauvaise direction dans le monde réel, mais dans la bonne direction dans le monde magnétique que nous avions créé. " La façon dont les oiseaux peuvent percevoir le champ magnétique n’est donc pas encore tout à fait certain " précise encore Cyril. Pour Sara, " C’est un phantasme d’être un oiseau je trouve. "Le tout est de savoir s'ils s'orient mieux maintenant qu'avant lance Jérôme de Warzée?", "Mais vous n'avez qu'a demander à votre petit oiseau Jérôme…" ajoute Sara.


►►► A lire aussi Préparez vos nichoirs: ils sont plus que jamais nécessaires pour la protection des oiseaux


Leur retour est proche : parmi les quelques espèces migratrices emblématiques et dont la destination finale est notre pays, il y a bien sûr les cigognes. Leur retour se fait en février et mars. En avril, ce sera au tour du coucou. Avant les martinets, chez nous entre mai et juillet concluent nos confrères de la Libre Belgique.

Les hirondelles devraient être de retour en Belgique vers le 21 mars, après un long voyage depuis l’Afrique.

L’article complet est à découvrir dans la Libre Belgique de ce mercredi 10 mars.

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK