Le 8/9

Plus d'infos

Pourquoi dort-on moins quand on vieillit ?

Cyril a épluché les quotidiens comme tous les matins dans Le 8/9. Parmi les différents titres, Le Soir pointe un sujet sur les troubles du sommeil qui seraient plus fréquents chez les seniors. En cause, l’inactivité ou la consommation de somnifères.   

Papy, tu dors ? Tu dors ? Ah… tu dormais ".

Il est 14h30 et en pleine digestion des chicons au gratin, sa spécialité dominicale préférée, papy pique du nez dans le divan. " Oui et bien moi à 4 heures du matin, j’étais debout mon p’tit ", rétorque-t-il crûment à ceux qui le tympanisent.

Mais devient-on vraiment plus matinal en vieillissant ou est-ce plutôt une question de rythme de sommeil ? Un peu des deux. " À partir de 60 ans, on constate une baisse progressive du nombre d’heures consacrées au repos. Chez les femmes, cette diminution est moins marquée car elles dorment globalement trente minutes de plus que les hommes ", amorce le Dr Albert Lachman, médecin du sommeil aux Cliniques de l’Europe. " Une différence que l’on attribue à des facteurs hormonaux et à des comportements, des habitudes de vie ".

Si le nombre d’heures de sommeil diminue sensiblement, c’est aussi vers un repos plus fragmenté que l’âge nous amène.

Les personnes âgées pensent souvent qu’elles dorment très peu.

À découvrir également dans vos quotidiens

La Dernière Heure épingle qu' il est désormais possible d'obtenir "Un vrai Picasso" pour 100 euros mais dans le cadre d'une tombola 

Plus d’une personne, voyant arriver cette proposition sur sa boîte mail, se demanderait où est l’arnaque. Mais quand rendez-vous est donné au musée Picasso, à Paris, avec Péri Cochin, animatrice et productrice de télévision, qu’on a vue aux côtés de Laurent Ruquier, femme ô combien dynamique à l’origine de cette action caritative qui vit sa deuxième édition, le doute n’est plus permis, on est dans du très sérieux.

À l’entrée du musée, un panneau noir est percé d’une fenêtre où est présentée la Nature morte en question, une œuvre aux influences cubistes réalisée en 1921 dans un format plat très rare dans la production de Picasso. “Le 30 mars prochain à 18 h, dans les locaux de Christie’s, à Paris, ce tableau , commence Péri Cochin, intarissable lorsqu’il s’agit d’expliquer comment l’idée d’une telle loterie a germé dans son esprit. 

Les éditions Sud Presse pointent que 67 % des policiers souffrent de douleurs lombaires.

En cause : le poids de leur pare-balles et de leur ceinturon. Un mal qui s’accroît au fur et à mesure des années de service.

 

" C’est une horreur. Je me lève avec un mal de dos et je me couche avec un mal de dos. Quand je dois courir en service et garder de longues heures une position statique, les douleurs augmentent et peuvent devenir assez vite insupportables. Les médecins m’ont confié que cela était dû à mon gilet pare-balles et à mon ceinturon. Ils tassent et usent mes disques. J’ai déjà eu deux hernies. Malgré tout, je continue le terrain car c’est ma passion. Je ne veux pas qu’on m’oblige à terminer ma carrière dans un bureau ", nous confie un policier montois. Des problèmes de dos qui touchent quasiment l’ensemble de nos forces de l’ordre en intervention. " Les policiers de terrain ne sont pas épargnés au quotidien à bien des égards dans l’exercice de leur fonction et ce, notamment au niveau de leur dos. Les policiers sont effectivement de plus en plus exposés aux facteurs de risques de développer des troubles musculo-squelettiques au niveau lombaire.

La revue de presse, c'est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio sur VivaCité et en télé sur la Une.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK