Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Ozark Henry fête les 20 ans de son album "Birthmarks" dans Le 8/9 et songe à repartir en studio cet été

Ozark Henry était l’invité du 8/9 pour célébrer les 20 ans de son album Birthmarks. Il a joué son titre Sweet Instigator à cette occasion et a exprimé son ressenti musical sur le confinement.

L’année dernière, il sortait son nouveau single We will meet again. Ce titre n’est pas simplement né pour lui permettre de rester occupé pendant le confinement, mais pour capturer ce moment charnière que nous vivons.

En 2021, Ozark Henry fête les 20 ans de son album Birthmarks. À cette occasion, il vous a interprété son titre Sweet Instigator extrait de ce disque dans Le 8/9 continue.

Il sera en concert le 4 février à Bruxelles à l’Ancienne Belgique.

Le succès inattendu de son 3e album

Ozark Henry n’imaginait pas un jour pouvoir célébrer dignement son album Birthmarks. À l’époque, celui-ci signifiait pour l’auteur-compositeur-interprète belge alors âgé de 31 ans, déjà la fin de sa carrière. "Je pensais que c’était mon tout dernier" se souvient-il. "C’était mon troisième album. Avec les deux premiers j’avais des fans plutôt connus comme David Bowie, mais le public n’adhérait pas vraiment à ma musique. J’avais des fans d’exception mais le succès n’arrivait donc pas".

Et finalement le chanteur et musicien belge se trompait : cinq autres albums studio succèdent à Birthmarks et après 20 ans, il monte toujours sur scène, pour jouer notamment We Will Meet Again.

Cette chanson, qu’il avait interprétée en live dans Le 8/9 il y a un an, évoquait la conviction de jours meilleurs après le confinement. Pourtant, à l’inverse d’autres artistes, Ozark Henry, Piet Goddaer de son vrai nom, n’a pas voulu capitaliser sur cette période pour produire un album entier. "J’en ai profité pour me reposer un peu" révèle-t-il. "Pendant une période covid, tout ce qu’on écrit est dans ce thème-là, et quand c’est fini je ne veux rien qui me fasse penser à cette période. Je ferai peut-être un album pendant l’été".

Ozark Henry fan des Doors

Le chanteur courtraisien a d’ailleurs transporté Le 8/9 hors du quotidien l’espace de quelques minutes sur les douces notes de The End des Doors. Ozark Henry est particulièrement fan du groupe de rock californien du légendaire Jim Morrison. Il avait déjà repris leur tube Light My Fire lors de sa dernière venue dans la matinale de VivaCité et La Une.


►►► À lire aussi : Typh Barrow laisse Le 8/9 sans voix après son interprétation éclatante de "Very First Morning"


Le chanteur de 51 ans a ensuite célébré les 20 ans de son troisième album en jouant le single phare de ce disque, Sweet Instigator, avec son instrument fétiche, le piano.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK