Le 8/9

Tous les vendredis, lundis, mardis, mercredis de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Nouvel étiquetage "à consommer de préférence avant…", pour réduire le gaspillage alimentaire

La lutte contre le gaspillage alimentaire est aujourd’hui autant la priorité des producteurs que des consommateurs et des distributeurs.

Pour certains distributeurs, c’est aussi une préoccupation visant à la fois à réduire l’impact environnemental et améliorer la santé des consommateurs tout en préservant la planète. C’est l’un des sujets de la DH les Sports + que Cyril a choisi de développer dans la revue de presse du 8/9.

Ne dites plus "A consommer avant le…"

Afin d’aider le consommateur à consommer mieux et à gaspiller moins, Danone a décidé de revoir son étiquetage et abandonner la mention "à consommer jusqu’au." Et remplacé par : " à consommer de préférence avant ".

Ce nouvel étiquetage s’étalera sur une période de deux ans et concerne principalement les produits laitiers.

C’est dans cette optique que le groupe a l’ambition de réduire de moitié le gaspillage alimentaire tout au long de sa chaîne de production et de livraison d’ici 2030. Le Belge a encore beaucoup à apprendre, lui qui ne jette pas moins de 340 kilos de nourriture par an, soit l’équivalent de 23 grands sacs-poubelles peut-on lire dans les colonnes du quotidien. Énorme, puisque cela classe notre pays à la deuxième place des plus grands gaspilleurs d’Europe. "Je trouve cela très bien de changer l’étiquetage car on gaspille beaucoup trop" déclare Sara De Paduwa.

►►► A lire aussi Comment les autres pays luttent-ils contre le gaspillage alimentaire ?

En matière de gaspillage alimentaire, le Belge a encore beaucoup à apprendre écrit encore la DH.

Quand est-ce que l’on sait que le produit n’est plus consommable ?

L’avis de nos chroniqueurs sur le plateau du 8/9 interrogé par Cyril :

  • Bruno Tummers, chroniqueur musical : "Si vous l’ouvrez et que vous tombez sur des champignons ". "Un yaourt qui devient aigre c’est vraiment qu’il n’est plus bon" ; "Un yaourt où la date est dépassée de deux à trois semaines est encore bon" souligne Sara ; "Une date de péremption c’est une date à laquelle le produit perd de sa qualité " ajoute Fabian.

Une astuce pour dire quand le produit est périmé ?

Il n’y en a pas, faites attention à l’odeur, à l’apparence mais mis à part cela, consommez car il n’y a aucun risque pour la santé dit encore Danone à nos confrères de la DH. "Par contre évitez de dépasser la date pour le poisson" précise Cyril.

L’article complet est à découvrir dans la DH les sports + de ce mardi 20 avril. La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK