Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Nicoletta : "Le succès de la Star Academy a mis du soleil dans ma carrière"

Nicoletta était l’invitée du 8/9 pour présenter son livre Nicoletta : Soul Sister – 50 ans de scène. La chanteuse de 77 ans a évoqué notamment sa rencontre avec Ray Charles et le succès de La musique repopularisée en 2001 avec la Star Academy.

Avec des tubes comme La Musique, Ma vie c’est un manège, Il est mort le soleil, Mamy Blue,… et une voix typiquement soul, Nicoletta est l’une des plus belles voix de la chanson française.

À la fin des années 60, la chanteuse enchaîne les tubes et chante dans de très nombreux pays. Au fil de ses 50 années de carrière, elle a collaboré avec Bernard Lavilliers, Joey Starr ou encore Florent Pagny.

Dans ce livre, Nicoletta se confie sur sa carrière, ses débuts, ses rencontres, ses réussites, ses défis…

Une autobiographie illustrée

Au contraire de la plupart des artistes sur qui parait une biographie, Nicoletta a fait le choix de l’autobiographie pour une raison évidente. "Il s’agit de ma propre expérience de saltimbanque. Personne ne peut la vivre à ma place. C’est 50 ans de rencontres, de voyages, de choses extraordinaires dans le vrai sens du terme" justifie-t-elle.


►►► À lire aussi : Barbara Pravi, représentante de la France à l’Eurovision : "J’ai un souci de vérité et de justesse sur les mots"


La chanteuse a toutefois été aidée par un coach pour réaliser ce recueil qui fourmille d’anecdotes et d’archives, afin de retrouver des photos illustrant les événements du début de scène jusqu’à aujourd’hui. Le livre s’attaque bien aux 50 ans de scène et pas de carrière. Il raconte notamment les origines mais aussi la manière dont Nicoletta accède à ce métier ou encore ses romanes avec notamment le nageur Alain Mosconi. "Cela raconte surtout tous ces gens merveilleux que j’ai rencontrés qui m’ont tendu la main, m’ont donné beaucoup de confiance en moi, et beaucoup de soleil sur ma route. Salvatore Adamo était un garçon tellement adorable, dévoué aux autres et charmant m’a donné beaucoup de conditions de travail" explique-t-elle, de même que Johnny Hallyday, deux rencontres qu’elle évoquait longuement lors d’une interview sur Viva +.

Le double succès de "La musique"

L’un des plus grands tubes de Nicoletta, c’est évidemment La musique, sorti en 1967, adaptation française d’Angelica, une chanson américaine signée par Cynthia Weil et Barry Mann.

"J’ai vendu des centaines de milliers de disques et je suis devenue tout à coup célèbre comme on dit. Cela a été le manège infernal : les radios, les télévisions, les journalistes et je suis sortie un peu de ma coquille, j’ai essayé de devenir Nicoletta et surtout comprendre ce qui allait m’arriver, vivre ce métier que je connaissais très peu" se souvient-elle. "Je n’aimais pas trop le milieu du show-business parce que comme j’ai travaillé la nuit comme DJ (NDLR : elle était DJ dans les clubs de Saint-Germain-des-Prés depuis 1961), je les voyais bien dans la discothèque tous ces gens qui en font partie. Dans ce milieu un peu frelaté, quand cela marche tout va bien et quand cela ne marche plus il n’y a plus personne".

En 2001, cette chanson connaît un second souffle grâce à la première saison de la Star Academy, qui fêtera d’ailleurs ses 20 ans dans une émission spéciale fin 2021. Nicoletta a accueilli avec joie cette reprise des académiciens.

Le succès de cette émission, de ces mômes, a mis un peu de soleil et est arrivé sur moi-même comme une jolie caresse.

"Les enfants dans la rue m’interpellaient : 'C’est vous, ma maman a montré le disque'. Ils chantaient la chanson qu’ils avaient 8 ans. C’était mignon comme tout" se souvient-elle.

1 images
© Mehdi Fedouach / AFP

Son surnom de Soul Sister

Nicoletta : Soul Sister – 50 ans de scène laisse une large place à l’univers gospel de la chanteuse de 77 ans. Son surnom Soul Sister provient d’ailleurs de ses équipes de gospel, une activité qu’elle exerce depuis 25 ans.

"Je suis un peu la marraine de ce mouvement culturel. Il n’était pas du tout promu en France" déclare-t-elle. Nicoletta retrace les prémices de cette musique sacrée, une musique religieuse qui n’a fatalement pas séduit les radios et maisons de disques : "C’est le côté musical qui m’intéresse, une musique extraordinaire qui a amené plus tard la soul music, la première musique mixte, c’est-à-dire africano-américaine".

Le gospel a d’abord été chanté uniquement a cappella dès le 18e siècle par les esclaves dans les champs de coton aux États-Unis, avec des textes sacrés posés sur des airs connus. "Le gospel veut dire évangile et tous les textes font référence à Jésus Christ, pas à Dieu avec 'Oh my Lord', 'Jesus', et les gens du gospel ont tendance à s’appeler 'brother', 'sister', une affection et le fait de partager la même culture et sens musical" précise Nicoletta.

La rencontre de Nicoletta avec Ray Charles

Le gospel n’est pas le seul lien afro-américain entretenu avec la Soul Sister française. Nicoletta a connu le succès avec Il est mort le soleil, repris ensuite sous The Sun Died par son premier et plus fidèle représentant : Ray Charles.

La chanteuse relate cette folle rencontre : "On avait les mêmes agents au Canada. Un soir j’ai assisté au concert qu’il faisait à Montréal. Il nous a reçus dans sa loge. Il était proche de mon producteur Eddie Barclay, et nous a invités avec mon directeur artistique dans la partie chinoise de Montréal et il m’a demandé mon album, mon adresse et mon téléphone. Je suis revenue à Paris et il m’a réveillée une nuit au téléphone avec le décalage horaire. Il m’a fait passer cette chanson et m’a demandé ce que je racontais car il ne parlait pas français. J’étais très émue et touchée car on sait qu’il est non voyant et ce titre prenait une dimension incroyable. Il m’a juste dit qu’il aimait beaucoup et qu’il la ferait… et il a tenu parole".

Découvrez encore davantage l’histoire de Nicoletta dans Nicoletta : Soul Sister – 50 ans de scène, un livre qui prouve à quel point "La musique sera la clé, de l’amour, de l’amitié".

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK