Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Moundir Zoughari : "Ma plus grande frustration ? Que ma femme et mes enfants n’aient pas connu mon père"

Moundir Zoughari était l’invité du 8/9 pour présenter son livre Père et fils, un ouvrage dédié à son père dans lequel il raconte avec émotion ses instants familiaux et son parcours de vie.

Avec son franc-parler, Moundir est un participant emblématique de Koh Lanta. Il a aussi participé à de nombreuses autres émissions télés : Fort Boyard, Danse avec les stars, Vendredi tout est permis, la Bataille des couples

Si aujourd’hui, Moundir connaît la célébrité, le chemin a été long pour en arriver là. Dans ce livre, il rend hommage à son père, Ali Zoughari, et aux valeurs que celui-ci lui a inculquées.

Arrivé à Paris avec quelques sous seulement en poche, son père a toujours su montrer à ses six enfants le chemin de la sagesse, du respect et de la persévérance.

Aujourd’hui, père de 3 enfants, Moundir souhaite reproduire ce même schéma.

Guérir du covid-19 et aider les enfants

C’est la première fois que Moundir Zoughari apparaissait sur les antennes de la RTBF et c’est aussi l’une de ses premières sorties depuis son hospitalisation due au covid-19 lors de laquelle il a frôlé le pire.


►►► À lire aussi : Olivier Bal offre un nouveau thriller haletant et oppressant avec "La Forêt des disparus"


Heureusement tiré d’affaire, il se sent bien mieux aujourd’hui. "Je continue à me soigner pour de très longs mois encore mais cela va beaucoup mieux" rassure-t-il. "On n’a pas le temps d’avoir peur parce qu’on accepte notre destin, mais c’est vrai que j’ai vécu à peu près 90 jours assez intenses donc je suis très heureux d’être parmi vous pour en témoigner".

Sa fille aussi a été hospitalisée, mais pas pour infection au covid-19 et avait été prise en charge par l’association Cékedubonheur qui œuvre pour améliorer le quotidien des enfants hospitalisésMoundir reversera ses droits d’auteur sur son livre à cette même association, un choix des plus logiques pour lui de rendre ce qu’il a reçu.

Inspiré par son père

Son livre Père et fils est un hommage à sa famille mais en particulier à son papa, immigré algérien qui est entré en France sous de faux papiers à l’époque comme il le raconte.

"Il a imité la signature de son père (NDLR : il fallait une autorisation parentale pour les moins de 20 ans pour pénétrer en France) et s’est laissé pousser la moustache. Il arrive à Marseille et il avait quatre francs donnés par ma grand-mère. Elle était dans la combine car en 62 quand il y a eu l’indépendance, l’Algérie s’est nationalisée, cela a été très dur. La France a laissé l’Algérie comme ça" relate-t-il. Son père décide dès lors de partir pour construire un avenir meilleur à lui et ses futurs enfants. "Ils ont dû falsifier. Il est venu en tant que clandestin, sans-papiers et refaire sa vie à zéro".

Si Moundir Zoughari n’écoutait pas son père qui lui demandait de bien travailler à l’école, l’animateur et producteur a pour le reste, été à l’écoute de son paternel. "On a hérité de ce savoir, de cette transmission de valeurs qui m’a permis aujourd’hui d’être face à vous et de rencontrer des gens exceptionnels et cela, je le garde partout où je vais dans le monde".

Les souvenirs émouvants liés à son père

Toujours admiratif de son père Ali, Moundir regrette toutefois que celui-ci se soit éteint avant qu’il ne connaisse sa belle-fille et ses petits-enfants.

Ma plus grande frustration est que ma femme et mes enfants n’aient pas connu mon père.

C’est pourquoi Père et fils sert également de témoignage familial qu’il transmet à ses propres enfants qui "connaîtront leur grand-père à travers ce livre".

Cet ouvrage est ponctué de nombreux moments émouvants, comme le jour où Moundir assiste aux derniers instants de vie de son papa. "Il était évident pour moi de le raconter et il était hors de question de tricher dans ce livre" justifie-t-il. "Quand mon père commence à s’éteindre la seule chose qu’il nous dit c’est de prendre soin de notre mère. Ensuite il part et on continue à construire ce qu’il a laissé".

L’animateur a aussi été inspiré par la force et les bras musclés de son père, qui pratiquait beaucoup de sports. Il se souvient notamment de ce qu’il lui a inculqué lorsqu’ils travaillaient ensemble dans le bâtiment : "Je le voyais frapper avec le burin avec des gros bras. Il me dit : 'Avoir des bras cela te sert à porter tes parents quand ils tomberont par terre et pas à faire le kéké sur la plage'. Quand je m’entraînais en salle c’était donc pour pouvoir porter mes parents le jour où ils tomberont. Quand mon père a commencé à être un enfant parce que les métastases commençaient à attaquer, on était là pour le porter".

L’aventurier de la télé

Moundir Zoughari reste aux yeux du grand public, un célèbre aventurier de Koh Lanta, notamment pour son caractère impulsif. Sa première participation, il la doit à un casting où il s’est montré très prétentieux pour se démarquer des autres candidats. "C’était un moment où j’étais au meilleur de ma forme, rien ne m’arrêtait, j’avais beaucoup d’ego" confie-t-il. Durant le casting, il fait face à la directrice, Isabelle Gambotti. "À ce moment je vois des questions qui fusent. Je me dis qu’il ne faut pas se dégonfler, j’envoie pleinement et cela a fait mouche".

Après sa première participation à Koh Lanta en 2003, il reste dans le monde de la télé et souhaite devenir animateur, mais le parcours est semé d’embûches. "Quand je vois Denis Brogniart animer je me dis que c’est un truc comme cela que je veux faire car je reste encore rêveur. Je commence donc à bosser mais je vois qu’au fur et à mesure les portes se referment énormément. À l’époque j’installais les barres au marché aux puces à 3h du matin et dans ma tête, je me dis qu’un jour je serai animateur. En 2014, on me donne ma chance de l’être, de 2003 à 2014, il y a beaucoup de chemin" résume-t-il.

Mais l’ancien aventurier rêve toujours plus haut. Il prend le risque d’arrêter son émission, Moundir et les apprentis aventuriers pour devenir producteur.

Ce vrai aventurier de la télé retrace aussi tout ce parcours dans Père et fils, de quoi inspirer les nouvelles générations ?

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK