Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Millionnaire : continuer à travailler ou claquer la porte de son employeur ?

Parmi les rêves les plus fous, gagner au Lotto changerait radicalement notre vie jusqu’à claquer la porte de son employeur. Pas si sûr à en croire une enquête menée auprès d’employeurs et de travailleurs. Ainsi, la moitié des sondés ne cesseraient pas leurs activités et ne mettraient pas un terme à leur carrière s’ils devenaient millionnaires.

C’est l’un des sujets de la DH les Sports + que Cyril a choisi de développer dans la revue de presse du 8/9.

2 images
Euro banknotes protruding from suitcase. © Martin Ruegner

Prendre sa valise et….L’analyse de Tempo-Team

Démissionner de son job ? " Quatre travailleurs sur dix démissionneraient les autres garderaient leur emploi " développe Cyril.

L’enquête détermine que poursuivre ou pas son travail si l’on décroche le gros lot dépend aussi du statut du travailleur. Les fonctionnaires tiennent fort à leur emploi et continueraient à travailler (47%), même s’ils étaient plus riches de quelques millions d’euros écrit le quotidien.

Pour les employés (42%) et surtout les ouvriers (38%), continuer de se lever chaque matin pour aller bosser semblent moins évidents quand on est millionnaire peut-on encore lire dans les colonnes de la DH.

Et si la moitié des travailleurs poursuivraient leur carrière, c’est avant tout car ils estiment être bien payés actuellement et qu’une forte somme débarquant subitement sur leur compte bancaire aurait peu d’impact sur la façon à se rendre au boulot analyse encore le quotidien.


6,4 millions de joueurs en 2020 : la crise du Covid a plutôt épargné la Loterie nationale


 

Que feraient nos animateurs et chroniqueurs du 8/9 ?

Sarah demain vous gagnez à l’Euromillions demande Cyril que faites-vous ? " merci patron, je monte sur la table, et surprends tout le monde en plein milieu de la réunion et on entame la chanson "Merci Patron " et on se casse sourit-elle ? mais Je reste en contact avec mes téléspectateurs du 6/8 car je serai encore présente mais peut-être pas à la télé mais via les réseaux sociaux. " Je rêve d’ouvrir une maison ou on mélangerait séniors et plus jeunes avec un parcours compliqué, des jeunes en difficultés.

Un peu comme la maison du bonheur explique encore Sarah.

" Je continuerais à travailler et me lancerais dans de nouveaux projets, de nouvelles productions dans ce que j’aime faire car ce n’est pas seulement un métier mais avant tout une passion déclare l’humoriste Fabian Le Castel.

Pour David Jeanmotte : " je ferais grandir l’argent avec l’humain, je ferais des plaisirs, dans le sens que je réaliserais des rêves d’enfants, on sait que David est très impliqué dans les associations, en faire profiter des amis et leur faire des belles surprises ".


Pauvreté infantile : Viva For Life récolte plus de 7 millions d’euros, les projets dévoilés (liste)


Poursuivre son travail si l’on décroche la timbale dépend aussi du statut du travailleur conclut le quotidien.

L’article complet est à découvrir dans la DH les Sports + de ce jeudi 18 mars.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK