Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Michel Cymes dévoile une anecdote marquante sur le tournage de "La doc et le véto"

Le médecin, animateur et acteur français, Michel Cymes était l’invité du 8/9 pour évoquer le téléfilm La doc et le véto dans lequel il joue un vétérinaire, rôle pour lequel il a réalisé un véritable agnelage, diffusé ce jeudi 11 février dès 20h30 sur La Une.

Fraîchement installée dans un petit village auvergnat, une jeune diplômée en médecine doit partager le cabinet du vétérinaire local, incarné par Michel Cymes.

Alors que tout semble les opposer, ils n’auront d’autres choix que de collaborer : ils devront venir en aide à un jeune éleveur de brebis dont les bêtes meurent d’un mal mystérieux…

Parviendront-ils à identifier cette étrange maladie ? Arriveront-ils à soigner les brebis ? Réponses ce jeudi 11 février dès 20h30 sur La Une.

Jouer le vétérinaire en tant que médecin

Michel Cymes reste pas loin du domaine de la médecine en incarnant cette fois un vétérinaire après avoir joué un médecin dans Meurtres en pays d’Oléron. "J’étais médecin parce que cela me rassurait de ne pas avoir un rôle de composition et de jouer ce que je jouais dans la vie de tous les jours" confie-t-il. "Puis on m’a dit : 'Maintenant que tu as joué ce rôle ce serait bien que tu te mettes en danger et que tu fasses autre chose'".

Il retrouve néanmoins ses repères professionnels avec ce rôle de vétérinaire : "Le vétérinaire en milieu rural c’est aussi le premier contact avec les agriculteurs, les éleveurs, il a un rôle de psychothérapeute parfois. Je me suis donc éloigné un petit peu mais pas complètement".

Il dévoile ainsi avoir réalisé... un véritable agnelage pour ce téléfilm, lui qui a déjà pratiqué des accouchements. "Ce n’était pas très différent sauf qu’il faut tirer beaucoup plus" rigole-t-il.

L’équipe de tournage est restée en alerte pendant plusieurs jours tout en continuant à tourner les autres scènes pour enregistrer cette naissance. Michel Cymes a ainsi été rappelé sur place lorsqu’une brebis mettait bas pour réaliser cet agnelage : "J’ai foncé sur les lieux du tournage. L’éleveur était en dehors du champ de caméra et de la voix il m’aidait quand je n’y arrivais pas trop parce qu’il y a une patte qui est restée coincée. On a édulcoré. On ne vous a pas tout montré mais il a fallu que je rentre le bras jusqu’au coude pour décoincer la patte et tirer et sortir le petit agneau que j’ai acheté pour ne pas qu’il aille à l’abattoir".

3 images
© Nicolas Robin – FTV

Une déclinaison en série ?

Si ce téléfilm rencontre du succès, une série de La doc et le véto sera prévue, avec donc sûrement des épisodes concentrés sur d’autres animaux.


►►► À lire aussi : Alice on the Roof, co-coach dans The Voice Belgique : "Tout est mis en place pour que le talent soit à l’aise"


Michel Cymes est d’ores et déjà partant pour rempiler pour d’autres épisodes qui devraient eux aussi se dérouler en Auvergne. "Cela a été un tournage tellement sympa, parce que Dounia Coesens (NDLR : connue pour son rôle de Johanna Marci dans Plus belle la vie) est extraordinairement gentille et toute l’équipe est bienveillante avec moi car je ne suis pas acteur, il faut que l’on m’aide beaucoup. En même temps comme on était en épidémie de covid je peux vous dire que toute la partie festive avec les dîners était annulée, tout le monde rentrait chez soi le soir" a-t-il révélé.

3 images
© Nicolas Robin – FTV

Michel Cymes, toujours médecin en plus des médias

Si Michel Cymes enchaîne les plateaux de tournage, il n’en oublie néanmoins pas son premier rôle de sa vie, celui de médecin. Il consulte d’ailleurs toujours plusieurs fois par semaine dans un hôpital parisien. Étant sur la fin de sa carrière, il profite des derniers mois qui lui restent de consultation avant de laisser sa place à d’autres. "Si je n’exerçais plus ce serait mon manque principal dans ma vie. Mon métier de médecin je l’ai fait pour voir des patients et même si je suis sous les projecteurs, et que j’ai une bonne popularité en France et en Belgique, le fait d’être face à un patient seul dans un cabinet de consultation vous fait retrouver la vie normale et j’en ai vraiment besoin" déclare-t-il.

Le médecin le plus connu de France et de Belgique a dû d’ailleurs composer avec l’arrivage de fans parmi ces clients. Il se souvient : "Cela a été un moment compliqué parce que j’avais deux mois d’attente pour un rendez-vous à l’hôpital avec moi, ce qui est complètement débile. Dans ma spécialité, si vous avez mal, vous ne pouvez pas attendre deux mois. J’ai donc arrêté de prendre de nouveaux patients pour pouvoir prendre les gens que j’ai depuis des années dès qu’ils ont besoin de moi". Ses patients sont des gens 'normaux' mais il accorde toutefois son expertise à quelques personnalités.

3 images
© Ludovic Marin / POOL / AFP

De retour en télé avec "Antidote"

Michel Cymes revient aussi en télé en février 2021 avec une nouvelle émission santé, intitulée Antidote. "C’est une émission qui se veut rassurante. C’est l’antidote à la morosité, aux fausses informations, aux rumeurs, aux idées reçues. On va essayer de démontrer tout ce que l’on dit sur le plateau. Il y aura des choses très légères et un peu moins" résume-t-il. Il sera entouré de quatre chroniqueurs : le mentaliste Fabien Olicard, le kiné Major Mouvement qui s’intéressera à tout l’aspect physique, la vétérinaire Farah Kesri s’occupera des animaux et… Cécile Djunga, testera toutes les expériences médicales.

Découvrez-le d’abord dans un autre rôle que celui de médecin-animateur, ce jeudi 11 février dès 20h30 sur La Une.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK