Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Mentissa, en finale de The Voice France : "Vianney est devenu un ami, un mentor, un grand frère"

La candidate belge Mentissa Aziza était l’invitée du 8/9 pour son parcours dans The Voice France. En finale du télécrochet, elle est revenue sur son aventure et a commenté son entente avec son coach Vianney.

Lors des auditions à l’aveugle, c’est sur le titre New Rules de Dua Lipa que Mentissa Aziza conquit les 4 coaches. Elle choisit d’intégrer l’équipe de Vianney.

Durant la terrible étape des battles, Mentissa l’emporte face à Stellia Koumba sur un titre de Beyoncé : Freedom.

Mentissa s’est ensuite qualifiée pour la ½ finale en sortant vainqueur des K.O (épreuve différente de la Belgique visant à confronter deux talents de deux équipes différentes. Le gagnant est désigné par le vote du public) en interprétant un titre en français : Un point c’est toi de Zazie.

Et belle surprise, un an après l’arrivée d’Antoine Delie en finale de The Voice France, Mentissa réitère cet exploit belge.

Une 3e expérience dans The Voice

Ce n’est pas la première expérience The Voice pour Mentissa. Elle a d’abord participé à The Voice Kids Vlaanderen étant plus jeune pour se tester et s’est ensuite illustrée en 2019 dans The Voice of Holland, avant de participer à The Voice France.


►►► À lire aussi : Mehdi Nebbou sur le succès incroyable de "HPI" : "On a toujours peur du réchauffé avec le genre policier"


La candidate belge de 21 ans ne comptait pourtant pas tenter sa chance sur l’édition française. Elle explique : "Quand je me suis inscrite aux Pays-Bas il y a deux ans c’était pour créer l’engouement qui s’est créé maintenant en France. C’est pour cela que je m’étais inscrite à nouveau (après The Voice Kids). Après il ne s’est pas passé grand-chose malheureusement. Je me suis dit : 'Ce n’est pas grave, c’est que ce n’était pas le moment'. Cette année je ne comptais pas du tout retenter ma chance dans un concours, c’est la production qui m’a contactée. Je n’étais pas très convaincue au début et ils m’ont donné de bons arguments pour que je fasse partie de l’aventure".

C’est donc toutefois la première fois que la candidate belge arrive si loin dans l’aventure qui savoure pleinement ce moment.

Un parcours fort en émotion

Elle ne peut toutefois partager cette joie directement avec son meilleur ami, Youssef Zaki, qui était lui aussi dans la compétition dans l’équipe de Vianney. Le Bruxellois n’a toutefois pas été gardé par son coach à l’issue de la troisième étape, celle des K.O.

"Quand il a été éliminé, je me suis dit que cela me ferait un grand vide dans l’aventure, que je ne me sentirais plus aussi forte, parce que cela aide quand tu as des petits coups de mous et que tu n’es pas au top de ta forme" confie à ce sujet Mentissa. "Pendant quelques minutes après son élimination, je me suis demandé comment je ferais sans lui. Après on se remet très vite dans le bain et on a une super complicité avec les autres candidats donc cela va finalement".

Si la Belge originaire de Denderleeuw a atteint la finale, c’est notamment grâce à l’émotion intense qu’elle allie à sa puissance vocale, sur le titre Pour ne pas vivre seule de Dalida"Tu essaies d’oublier un peu la prouesse vocale parce que ce n’est pas ce que la chanson demande, et tu essaies de te concentrer sur le sens des mots et des paroles. En plus elle avait un message très fort et très lourd à porter. Moi-même j’ai eu du mal à la chanter sans craquer mais c’était bien que cette chanson me rende triste parce que j’ai pu vraiment donner ce sentiment-là en chantant" révèle-t-elle.

La complicité avec son coach Vianney

Lors de la demi-finale, Mentissa a aussi bouleversé le public lors de son duo avec son coach Vianney sur une chanson… belge, Parce que c’est toi, l’un des plus beaux morceaux d’Axelle Red.

Ce duo a démontré l’extrême complicité entre les deux artistes et pour cause, l’auteur-compositeur-interprète français de 30 ans est devenu bien plus qu’un coach pour le jeune talent belge.

Vianney est vraiment devenu un ami, un mentor, une sorte de grand frère.

Mentissa a même eu la chance de manger chez son coach le lendemain de la demi-finale !

"J’ai donc l’impression que nos liens dépassent l’émission. On n’est plus vraiment en train de parler de l’émission à ce stade de notre rencontre et de notre amitié, on parle vraiment de tout et de rien, surtout de l’après The Voice, de ce que j’ai envie de faire, et de comment il peut m’aider. C’est une très belle rencontre" savoure-t-elle.

Une victoire possible en finale ?

Comme Antoine Delie il y a un an, Mentissa devrait donc logiquement s’imposer dans le milieu musical suite à ses performances dans le télécrochet français, même si elle ne remporte pas la finale.

La candidate belge se réjouit de son parcours et aborde la finale plutôt sereinement, déjà agréablement surprise d’être retenue par le public français malgré sa nationalité belge. "Je pensais aussi que j’avais du talent mais qu’au moment de voter, le public voterait pour un Français. J’ai toujours été très réaliste dès le début de l’émission. Quand j’ai passé la demi-finale, je me suis dit : 'Super il y a des gens qui ont voté pour moi'" s’étonne-t-elle.

Pour la finale, je n’ai pas trop de craintes car je ne suis pas dans un esprit de compétition. Je pense que j’ai déjà gagné avec tout ce qu’il s’est passé pour moi

Elle ajoute : "Si j’ai la chance d’avoir énormément de votes cela dira que le public français aura voté pour moi et ce sera génial, mais si ce n’est pas le cas, le public français m’aime tout autant. J’ai une communauté aujourd’hui qui est énorme".

Un élément ajoute toutefois une certaine pression pour ce dernier live : pour la première fois, les finalistes devront chanter un cover et… un inédit de leur composition. Un single est donc déjà prêt mais Mentissa garde encore secrètement le nom de l’auteur de la chanson.

Alors sera-t-elle la grande gagnante de la saison 10 en France ?

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK