Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Mehdi Nebbou sur le succès incroyable de "HPI" : "On a toujours peur du réchauffé avec le genre policier"

Mehdi Nebbou était l’invité du 8/9 pour la suite de la série HPI – Haut Potentiel Intellectuel. L’acteur français a commenté l’engouement pour cette série et son duo avec Audrey Fleurot ainsi que sa participation au prochain film de Ridley Scott.

La collaboration entre Morgane Alvaro (Audrey Fleurot) et le commandant Karadec (Medhi Nebbou) reste tendue et compliquée.

Le corps du directeur d’un club de kitesurf, a été retrouvé au bord de la mer. Tout porte à croire que la dépouille a été traînée sur la plage par un char à voile.

Alors que toutes les preuves accablent un témoin du meurtre, Morgane doute de sa culpabilité et tente de prouver son innocence. Pour une fois, le commandant Karadec décide de lui faire confiance quitte à mettre certaines règles de côté…

Ensemble, parviendront-ils à coincer le véritable coupable ?

HPI, c’est ce mardi 11 mai dès 20h30 sur La Une et les épisodes précédents à revoir sur Auvio.

Le succès phénoménal de "HPI"

HPI est un véritable carton d’audience. Les deux épisodes précédents ont cumulé 570.000 vues soit 33,6% des parts de marché en Belgique.

Mehdi Nebbou n’avait pas flairé un tel succès. Les raisons qui l’ont poussé à s’ajouter au casting étaient toutes autres. "J’ai hésité d’abord parce que le genre policier a tellement été fait qu’on a toujours peur du réchauffé. Mais ce qui m’a plu c’est de faire un duo avec Audrey Fleurot, et qu’il nous était laissé beaucoup de liberté pour les dialogues, pour amener nos personnages, pour être le moins politiquement correct" révèle-t-il.

L’acteur français de 47 ans savoure désormais ce succès triomphal arrivé en Belgique mais aussi en France où la série a débuté deux semaines après sur TF1 avec près de 10 millions de téléspectateurs. Cela faisait d’ailleurs 16 ans qu’une série n’avait plus autant performé sur la chaîne privée française. La seule plus grosse audience depuis un an, on la doit… au discours d’Emmanuel Macron lors du premier confinement. "Vu que cela se passait bien en Belgique cela nous a rassurés mais on n’est jamais à l’abri d’un succès comme d’un flop. Le lendemain de la première diffusion en France on a été ravi et on l’est encore, c’est un cadeau" se réjouit le comédien.

3 images
© Emmanuelle Toussaint

Sa complicité avec Audrey Fleurot

Outre l’humour potache, le rôle magistral d’Audrey Fleurot et l’originalité des enquêtes, l’une des raisons du succès de cette série est notamment le duo que forme Mehdi Nebbou avec la comédienne française à l’écran, deux personnages qui "se détestent joyeusement" selon l’acteur.

Le commandant Karadec est un peu l’exact opposé de Morgane Alvaro et leur relation est à la fois tendue et fusionnelle. L’acteur français s’identifie en partie à son personnage mais estime ne pas être aussi inflexible. "Le métier d’acteur c’est de mettre la lumière sur une facette plus qu’une autre qui est déjà là, qu’on n’utilise pas nécessairement tout le temps. […] J’ai un côté psychorigide comme j’ai un côté contrôlant et Karadec m’a courtoisement invité à m’exprimer sur le sujet" explique-t-il.


►►► À lire aussi : Benjamin Castaldi rend hommage à sa grand-mère Simone Signoret et son idylle avec Yves Montand


Derrière les caméras, règne une entente parfaite entre les deux protagonistes de la série. Mehdi Nebbou compare même son acolyte à Shirley MacLaine"Elle a un répondant incroyable où des fois j’étais à la ramasse au niveau du rythme, ce qui n’était pas plus mal parce que c’est le cas de mon personnage. Elle a un sacré sens du rythme".

3 images
© Philippe Le Roux

Mehdi Nebbou au casting de "House of Gucci"

Il n’y a pas qu’Audrey Fleurot qui subjugue Mehdi Nebbou dernièrement. L’acteur français fait partie du casting hollywoodien du prochain Ridley Scott, House of Gucci.

Il dévoile son expérience du tournage et sa rencontre avec des superstars du cinéma, comme Al Pacino. "Ce qui m’a beaucoup ému c’est de rencontrer Monsieur Al Pacino, c’était un rêve de gosse. Je n’arrivais plus d’arrêter de sourire, ce qui pour la scène n’était pas nécessairement la bonne idée. Je ne sais pas comment ils vont se démerder au montage mais je suis naturellement drogué par le fait que je suis face à une légende, que je connais depuis que je suis enfant et qui fait partie de ces acteurs qui m’ont donné envie de faire ce métier. C’était donc un cadeau incroyable. En plus le type est adorable, chaleureux, tout le monde l’aime" révèle-t-il.

À choisir entre HPI et un tournage de Ridley Scott en Italie, l’acteur français préfère toutefois l’ambiance du commissariat de Lille de la série franco-belge. "C’est plus sympa parce qu’on a moins la pression. Quand vous arrivez sur un plateau et qu’il y a Al Pacino, Adam Driver et Jared Leto qui vous regardent dès que vous balancez vos phrases, c’est tendu, cela fait peur. Après Ridley Scott est un type qui met tellement tout le monde à l’aise".

3 images
© Emanuelle Toussaint

Une saison 2 de HPI confirmée

Mehdi Nebbou retrouvera encore l’ambiance du commissariat de Lille puisque le tournage d’une seconde saison de HPI a été confirmé par le producteur. Celui-ci débutera en novembre 2021. Bérangère Mc Neese, l'actrice belgo-américaine qui tient le rôle de la policière Daphné Forestier devrait aussi être encore de la partie.

Le comédien de 47 ans tient d’ailleurs à remercier le public si nombreux devant ce programme : "C’était dans les tuyaux depuis un moment mais si elle n’avait pas marché elle n’aurait peut-être pas eu lieu donc merci à tout le monde, aux téléspectateurs, aux gens qui apprécient cette série".

Ne manquez pas les deux prochains épisodes de HPI – Haut Potentiel Intellectuel ce mardi 11 mai dès 20h30 sur La Une et sur Auvio.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK