Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Mbaye Leye : quel est l'avenir pour le coach du Standard ? Il doit rester selon Eby Brouzakis

Retour sur la finale de la coupe de Belgique mais par le prisme d’un homme ; le coach du Standard Mbaye Leye. C’est le regard sports d’Eby Brouzakis dans le 8/9.

3 images
© KURT DESPLENTER

Mbaye Leye aurait pu devenir le premier joueur à remporter la Coupe

" (3 victoires en qualité de joueur quand même) et comme coach mais ce n’est finalement pas le cas. Hier le Standard a été battu face à Genk et on peut donc parler d’une saison ratée côté liégeois puisque l’objectif des Poffs 1 n’a pas été rencontré et celui de la coupe de Belgique non plus.

Le Standard doit désormais tout miser sur les Poff2

Les remporter pour espérer jouer la petite Coupe d’Europe qui vient d’être renommée, la conférence League. Mais jusqu’ à présent le Standard n’a jamais remporté les Poffs 2 en 3 participations. Voilà pour ce qui attend le Standard et son coach Mbaye Leye" Et si j’ai choisi de vous sen parler ce matin c’est parce que son avenir est toujours en pointillé puisque son contrat n’allait que jusqu’ au terme de ce championnat " ajoute Eby Brouzakis.

Restera ou pas ?

" je ne suis spas devin mais mon sentiment est qu’il doit rester le coach du Standard l’année prochaine. Je note dans la colonne des points positifs ". Le Standard a terminé 6e la phase classique.

En temps normal il aurait joué les Poffs 1.

En coupe de Belgique, son équipe a battu Bruges en ½. Cela reste une performance. Même si le FC Bruges a subi 6 défaites cette saison en championnat, ça reste un succès difficile. Il a manifestement le soutien de ses jeunes et de ses cadres. Siquet, Rasquin etc. Carcela qui pourtant joue peu, lui a témoigner récemment son soutien. Idem pour le gardien Arnaud Bodart. Ce sont des signes ; Il a fait émerger des jeunes Sissako (qui a bien craqué hier mais bon), Muleka est devenu meilleur…

Son équipe bénéficie désormais d’une solide flexibilité tactique différente d’avant. Elle est jeune. Avant la finale il avait enchainé 3 victoires de suite.

3 images
© VIRGINIE LEFOUR

Et j’ajoute que l’on a vu cette saison du côté d’Anderlecht notamment qu’il faut parfois faire confiance à un jeune coach ambitieux qui connaît la maison. Après savoir enchaîné quelques désillusions, le Sporting d’Anderlecht de Vincent kompany semble avoir retrouvé un solide niveau.


►►► A lire aussi Refaelov en visite à Neerpede, un contrat à Anderlecht se dessine


Et le Standard de Mbaye Leye pourrait aussi redevenir séduisant l’année prochaine. Mais il sera jugé sur les résultats. Il lui reste à gagner les Poff2. S’il y parvient, sil parvient à redresser la barre au sein d’une équipe qui va être marquée psychologiquement par cette défaite, il prouvera alors qu’il peut le faire aussi l’année prochaine ; Si le Standard passe à côté, ca ne plaidera pas en sa faveur. " Alors même s’il a commis quelques erreurs notamment dans sa com au début, ou hier en ne titularisant pas Muleka (10 buts cette saison) il peut être l’homme de l a situation ".

Il lui reste quelques semaines pour le prouver

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK