Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Matthieu Bonhomme signe "Wanted Lucky Luke" : "Je me suis amusé à inverser un peu les codes"

L’auteur et dessinateur Matthieu Bonhomme était l’invité du 8/9 pour présenter sa nouvelle BD Wanted Lucky Lucke, un hors-série qui bouscule les codes des aventures originales de l’homme qui tire plus vite que son ombre.

Direction le Far-West pour découvrir les nouvelles aventures du cow-boy le plus célèbre de tous les temps !

Lucky Luke vient d’être attaqué par un chasseur de primes et apprend que sa tête est mise à prix.

Mais il en faut plus pour arrêter le cow-boy légendaire ! Alors qu’il vient seulement d’apprendre la nouvelle, il s’élance déjà à la rescousse de trois sœurs aussi belles les unes que les autres.

En tant que bon gentleman, Lucky Lucke leur propose de les escorter jusqu’à leur destination finale. Mais c’est sans compter les obstacles qui lui barreront le chemin. Lucky Luke atteindra-t-il son objectif ?

Le stress de sortir un "Lucky Luke"

Il s’agit déjà de la deuxième bande dessinée sur Lucky Luke signée Matthieu Bonhomme, qui réalise à la fois le scénario et les dessins.


►►► À lire aussi : Charles évoque sa promotion dingue à New York et hypnotise Le 8/9 avec "Without You" en live


Le premier tome, L’homme qui tua Lucky Luke, s’était vendu à de nombreux exemplaires. L’auteur français de 47 ans parvient toutefois à gérer la pression qui pesait sur cette seconde BD. "J’ai effectivement pas mal de stress au moment où je dois mettre en place le projet et commencer à l’écrire mais assez vite, je fais un petit jeu mental en disant qu’il faut que je remplace le stress par l’excitation et je joue beaucoup (avec l’histoire et les personnages)" confie-t-il. "Je mets dedans tout ce que j’ai envie d’y voir : des cow-boys, des jolies femmes, le désert américain, la chaleur. Tout cela donne des ingrédients d’une histoire, fait comme des rendez-vous dans le récit, et crée des situations romanesques".

L’avantage de travailler seul sur un hors-série

Matthieu Bonhomme signe toutefois des hors-séries sur Lucky Luke. Depuis le décès de Morris et Goscinny, les pères du cow-boy solitaire, plusieurs auteurs se sont succédé pour poursuivre l’œuvre originale. Le dernier en date est Jul qui a conçu Un cow-boy dans le coton.

Matthieu Bonhomme jouit quant à lui d’une plus grande liberté d’interprétation. "Je m’empare de ce personnage que je connais très bien depuis ma petite enfance, pour amener une proposition un peu différente et montrer ce que je vois chez lui comme tempérament" explique-t-il. La seule contrainte qui lui a été imposée : ne pas faire fumer son personnage principal.

L’auteur et dessinateur de 47 ans a travaillé seul sur ce projet mais a aussi l’habitude de fonctionner en binôme pour d’autres bandes dessinées. Il constate que ces deux manières de travailler apportent chacune leur lot d’avantages et inconvénients : "Il y a beaucoup plus de plaisir de liberté, mais également de stress à travailler tout seul et en revanche, travailler avec d’autres ce sera moins de stress et beaucoup d’enrichissements au niveau d’univers nouveaux à explorer et de zones de confort à réévaluer de temps en temps".

1 images
© Joel Saget / AFP

Un cow-boy pas si solitaire

Si Matthieu Bonhomme jouit de plus de libertés pour relater cette histoire de l’homme qui tire plus vite que son ombre, Wanted Lucky Luke vous emmènera dans une aventure à rebondissements mais surtout bien différente de l’œuvre originale.

J’ai eu envie de m’amuser à inverser un peu les codes. L’album commence avec Lucky Luke qui chante alors que d’habitude c’est plutôt à la fin, je le fais poursuivre par des gangsters alors que c’est plutôt lui qui les recherche.

Pour couronner le tout, le cow-boy solitaire rencontre "trois jeunes femmes très dynamiques et courageuses qui elles aussi voudront Lucky Luke". Dans cet album, il "sera tenté en permanence, et se demandera s’il veut vraiment rester à ce point un cow-boy solitaire".

L’auteur français propose aussi des hypothèses sur cette condition de loup solitaire que s’impose le cow-boy créé par Morris : "C’est un choix sans doute très difficile et qui peut créer des dommages autour de lui. Ce n’est pas un choix qu’il fait de façon neutre, il implique aussi les autres et notamment des jeunes femmes qui tombent amoureuses de lui".

L’album d’un fan pour les fans

Matthieu Bonhomme est un grand fan de Lucky Luke et apprécie cette opportunité qui lui a été offerte. L’auteur et dessinateur ne pense toutefois pas reprendre un jour un autre personnage mythique du 9ème art, comme Tintin par exemple. "Le principe de la reprise des grandes séries en bande dessinée est là depuis longtemps. Il y a une difficulté à s’en emparer car soit on fait les séries exactement comme elles sont, en essayant d’être dans les pas des auteurs créateurs, soit on peut faire comme je le fais, faire des interprétations qui permettent des nouvelles choses" déclare-t-il avant de souligner : "Si j’ai repris Lucky Luke c’est parce que j’avais vraiment quelque chose de très singulier avec lui et que je l’aimais profondément (au contraire de Tintin)". Le rêve d’un fan devenu réalité.

Foncez dès à présent plus vite que votre ombre pour vous procurer cette BD surprenante mais qui ravira donc sans conteste les amateurs des premières planches de Lucky Luke.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK